Accueil Séries

«Heartstopper», la romance gay qui fait fondre les cœurs

La série Netflix étiquetée LGBTQ+ transpose le « comic » d’Alice Oseman, exploration bourrée de tendresse des questionnements adolescents sur la sexualité.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Où naissent les séries. C’est sur la plateforme Tapas, espace de partage destiné aux créateurs graphiques, qu’on trouve les premières traces de Heartstopper, publiées par Alice Oseman. C’est le premier septembre 2016 qu’elle poste le premier épisode de son comic, qui en comptera 206. En 2016, la jeune autrice et illustratrice britannique a 22 ans et n’est pas tout à fait une inconnue, avec à son actif, un premier roman, Solitaire, paru deux ans plus tôt chez Harper Collins.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Séries

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs