Accueil Belgique Politique

Asile et migration: le départ de Sammy Mahdi, bon pour le CD&V, mauvais pour la Vivaldi

Le secrétaire d’Etat à l’asile et la migration s’apprête à se hisser à la tête du CD&V, un parti en crise qui compte sur lui pour le relancer. Pour la Vivaldi, c’est une perte d’équilibre. Sammy Mahdi savait appliquer une politique restrictive en asile et migration sans provoquer de vagues, sans s’aliéner les progressistes de la coalition.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Annoncé, le départ de Sammy Mahdi du gouvernement fédéral pour la présidence du CD&V n’est pas une bonne nouvelle pour la Vivaldi. Le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration était passé maître dans l’art de faire passer une politique restrictive sans que les formations progressistes du gouvernement n’y trouvent à redire, ou alors pas grand-chose. Prenez la création récemment de trois nouveaux centres fermés pour la détention de migrants en situation irrégulière : on n’a entendu ni Ecolo-Groen ni le PS, ou alors il fallait vraiment tendre l’oreille.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par meyer jean, mercredi 11 mai 2022, 16:59

    Mahdi fait un très bon job!

  • Posté par Delpierre Bernard, mardi 10 mai 2022, 17:36

    Bien sûr que détenir le poste de secrétaire d'Etat sur cette épineuse question expose son titulaire aux vociférations des défenseurs des comportements illégaux qui n'hésitent pourtant pas à jouer les parangons de la légalité démocratique quand cela les arrange et donc je doute que les candidats se pressent au portillon.

  • Posté par HERMAN Romuald, lundi 9 mai 2022, 21:35

    C’est ça qui est crapuleux (et je pèse mes mots !) dans nos « démocraties » qui sont devenues des « démocratures » : ce sont les minorités qui font désormais la Loi ! Si un pauvre « belge de souche » avait osé appliquer la même politique d’asile que M. Mahdi, il se serait fait lyncher par tous les bobos-écolos-islamo-socialos-gauchistes ! Théo Francken en sait quelque chose. Triste vraiment d’en être arriver là… J’ai toujours été et je serai toujours contre la discrimination « soi-disant positive » qui est devenue la norme dans ce non-pays ! Je serai toujours contre dans n’importe quel pays où elle serait appliquée d’ailleurs…

  • Posté par collin liliane, lundi 9 mai 2022, 23:56

    Contrairement à ce que vous affirmez, Mahdi deviendra un de nos politiques les plus influents car il a toutes les qualités nécessaires pour cela: parfait bilinguisme, connaissance des dossiers, sens de la diplomatie, intelligence et fermeté.

  • Posté par Joute Dodo, lundi 9 mai 2022, 22:52

    1. un "belge de souche" ne veut rien dire. 2. Mahdi a été aussi critiqué que franken. Tant que la Belgique sera démocratique, il ne participera plus à aucun gouvernement, Il est brûlé comme francken. Raison pour laquelle il se présente comme président d'un parti finissant. 3. Mahdi est membre du CD&V, un parti qui soutient encore la démocratie en Belgique. Francken est membre d'un parti extremiste qui n'a pas vocation à soutenir la démocratie.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs