Accueil

La planète sèche

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

On estimera qu’il est encore un peu tôt dans la saison pour le noter, mais le système européen de suivi des feux de forêt, Effis, estime déjà que le risque est « très élevé ». En Alentejo et dans le nord du Portugal, de même qu’en Extrémadure et en Castille et Leon (Espagne) ainsi qu’à Chypre. Il est considéré comme « élevé » dans certaines régions de dix-sept autres pays européens, dont la Belgique, de même que dans le nord de la Sicile. Dans le sud-est de la France, plusieurs départs de feu ont déjà été enregistrés depuis le mois de mars. Reste que ce que nous connaissons est fort loin des drames enregistrés par d’autres pays comme l’Ethiopie qui, selon l’ONU connaîtrait sa pire sécheresse depuis 40 ans. Après trois années quasiment sans pluie, on estime que 8 millions de personnes sont affectées par le manque d’eau et que 286.000 ont été déplacées. Plus de 1,4 million de bêtes d’élevage auraient par ailleurs trouvé la mort.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs