Accueil Culture Musiques

Concours Reine Elisabeth: nos premières impressions

La session consacrée au violoncelle a commencé ce lundi après-midi à Flagey.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

C’est sous un soleil radieux qu’a débuté ce lundi après-midi l’édition 2022 du Concours Reine Elisabeth, consacrée cette année pour la deuxième fois au violoncelle. Une édition qui retrouve le public, après une année hybride – sans public en salle, uniquement diffusée via les médias – imposée par la pandémie. Si les rangs du studio 4 de Flagey étaient peut-être un peu plus clairsemés qu’à l’accoutumée, la Reine Mathilde était quant à elle bien présente en première partie d’après-midi.

Avant de laisser place aux candidats, le Concours a, via sa présentatrice Stéphanie Coerten, réaffirmé son soutien universel à tous les candidats, quelle que soit leur nationalité. Le choix (a) d’ailleurs été fait de ne pas rappeler la nationalité du candidat avant son passage.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs