Accueil Sports Basket NBA

NBA: Boston répond à Milwaukee, Golden State miraculé face à Memphis

Les Celtics, grâce à Al Horford et Tatum, se sont imposés à Milwaukee pour égaliser 2-2 dans leur demi-finale de conférence, lundi en play-offs, où les Warriors, la main longtemps tremblante, ont laborieusement vaincu les Grizzlies pour mener 3-1.

Vidéo - Temps de lecture: 3 min

Le match N.3 avait laissé un goût amer à Horford, après sa claquette-rebond entrée dans le panier quelques centièmes de secondes après le buzzer. Trop tard pour une prolongation, qui aurait pu conduire à un autre résultat que la défaite (103-101).

Cette fois, c’est un grand sourire qu’a pu arborer l’ailier de 35 ans, auteur de la plus belle performance de sa carrière en play-offs. Ses 30 points (11/14 aux tirs, 8 rebonds) ont été d’autant plus déterminants qu’il en a marqué 16 dans le dernier quart-temps, pour permettre à Boston de sonner la charge, après avoir compté 11 longueurs de retard quelques minutes plus tôt.

« Nous étions dos au mur. Nous devions réagir et c’est ce que nous avons fait. Nous n’avons pas abandonné », a-t-il commenté après la victoire (116-108).

Horford avait pourtant en face de lui Giannis Antetokounmpo, dominant durant trois quart-temps, avant de moins peser dans le money-time, mais qui a tout de même fini avec 34 points et 18 rebonds.

Bucks sans défense

Leur duel fut d’une grande intensité. Au 3e quart-temps, après un dunk, le « Greek Freak » (le « Monstre grec ») l’a toisé. Une provocation qui lui a valu une faute technique.

L’ailier des Celtics a répondu dans la période suivante, en dunkant à son tour sur Giannis. En retombant, son coude gauche a heurté la mâchoire de son adversaire. De quoi également récolter une « technique ».

Cette démonstration de force de Horford a galvanisé Boston, qui venait d’égaliser 81-81, et plus particulièrement Jayson Tatum, soucieux de montrer qu’il valait mieux que les 9 points marqués lors du précédent match.

L’ailier a aussi réussi un dernier quart-temps de haute-volée, en inscrivant 12 de ses 30 points (13 rbds), bien aidé par Marcus Smart (18 pts) auteur de quelques paniers importants dans l’ultime acte.

En encaissant 43 points dans les douze dernières minutes, les Bucks ont failli défensivement. Et en attaque, rien ne fut aisé pour Jrue Holiday (16 pts, 9 passes) auteur d’un faiblard 5/22 aux shoots.

Le tout sous les yeux de Khris Middleton, toujours blessé à un genou et qui a terriblement manqué au champion en titre, tenu de réagir mercredi à Boston.

À San Francisco, Golden State est passé tout près de la correctionnelle face à Memphis, arrachant la victoire (101-98).

Curry maladroit mais décisif

Ce n’est qu’à 45 secondes du terme, que les Warriors ont pour la première fois du match pris l’avantage (94-93). Le tout, en ayant joué un de leurs pires matches de la saison, pourtant appelé à être moins le moins compliqué de la série, en l’absence du phénomène Ja Morant, touché au genou droit.

Stephen Curry, malgré une adresse en berne (10/25), a su forcer la décision, en marquant 18 de ses 32 points dans le dernier quart-temps, dont huit des neuf derniers points des Warriors, tous des lancers francs. Entre-temps, le contre de Draymond Green sur Jaren Jackson Jr, l’homme fort d’en-face (21 pts, 5 rbds, 5 contres), a aussi été décisif.

Pendant longtemps, rien n’a fonctionné chez les Warriors. Leur première période fut même catastrophique, puisqu’ils ont manqué leurs 15 premières tentatives à longue distance. Un festival de « briques », qui s’est conclu sur un 2/20 à la pause, agrémenté de 11 ballons perdus, dont 10 dans le seul premier quart-temps.

L’entraîneur Steve Kerr, privé de banc car entré sous protocole Covid, n’a pas dû apprécier de voir son équipe autant déjouer et persister derrière l’arc (9/35 au final), à l’image de Klay Thompson (0/7, 14 pts toutefois).

Kerr a dû peu goûter de voir aussi sa défense longtemps aux abois, laissant Memphis compter jusqu’à 12 unités d’avance dans le 3e quart-temps. À ce titre, les Grizzlies peuvent nourrir des regrets d’être passé près d’un exploit qui aurait pu faire basculer cette série.

Mais côté Warriors, attention à ne pas vendre trop vite la peau --qu’ils défendent si chèrement-- de ces Grizzlies !

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en NBA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Basket, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb