Accueil La Une Sports

Paul Van Himst «Vraiment, c’était déjà mon dernier but?»

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 2 min

Paul Van Himst est encore, à 72 ans le 7e Diable le plus capé de l’histoire.

Le 17 juin 1972, lors de la consolation face à la Hongrie (2-1), Paul Van Himst entrait doublement dans la légende.

D’abord en fêtant sa 69e sélection, ce qui en faisait alors le Diable le plus capé de l’histoire devant le médian de l’Antwerp Vic Mees (68), lequel avait bouclé sa carrière internationale en 1960. Pour la petite histoire, Van Himst n’est « plus que », aujourd’hui, le 7e Diable le plus capé (81 matchs), derrière Jan Ceulemans (96), Timmy Simons (93), Eric Gerets et Franky Van der Elst (86), Daniel Van Buyten (85) et Enzo Scifo (84).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs