Accueil Économie Entreprises

RTBF: le CSA veut éviter une relégation des missions de service public sur Auvio

Le régulateur de l’audiovisuel a présenté au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles ses recommandations concernant le futur contrat de gestion de la RTBF.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Après la direction de la RTBF, c’était ce mardi au tour du CSA, le régulateur de l’audiovisuel, d’être auditionné par le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre du renouvellement du contrat de gestion de la RTBF (pour la période 2023-2027). Son président, Karim Ibourki, et sa directrice générale, Nele Smets, ont présenté une série de recommandations visant à rendre plus clair ce document fixant les missions et les objectifs à atteindre par le service public, mais aussi à revoir à la hausse les obligations dans une série de domaines (quotas musicaux, diversité/égalité, soutien à la production indépendante…) et à mettre en place de nouveaux garde-fous dans le cadre de la digitalisation croissante des services (Auvio). Avec un constat de départ plutôt positif : la RTBF a globalement bien respecté les termes de son contrat de gestion durant ces quatre dernières années et a même, pour certains points, été au-delà des objectifs fixés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs