Accueil Sports

«Le mental prime sur le physique dans ces playoffs»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La débauche d’énergie fut grande ce dimanche, l’Union et Bruges s’étant livré un combat acharné. Les Saint-Gillois, dont le noyau est loin d’être extensible, seront-ils à même d’enchaîner, trois jours plus tard, une nouvelle rencontre à très haute intensité ? Pour Felice Mazzù, la réponse est claire : ce n’est pas l’aspect physique qui primera. « Dans ces Champions Playoffs, c’est le mental qui est le plus important », réagit-il. « Car physiquement, mais aussi tactiquement ou techniquement, on est à une période de la saison où on ne peut plus changer grand-chose. On peut certes changer des choses en cours de match. Mais au départ d’une rencontre, les joueurs savent déjà tous ce qu’ils ont à faire. Ils y ont été préparés. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs