Accueil Culture Cinéma

Marc-Henri Wajnberg à propos de «I am Chance»: «C’est extrêmement compliqué de sortir les filles de la rue»

Après « Kinshasa Kids » et « Kinshasa Now », le réalisateur belge filme un groupe de filles de la rue dans la capitale congolaise. Sans filtre. C’est une grande claque !

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 6 min

Fasciné par l’énergie qui émane de Kinshasa depuis le jour où il posa le pied dans cette gigantesque métropole chaotique, bruyante et pop, Marc-Henri Wajnberg s’intéresse aux enfants des rues et en a fait les héros de Kinshasa Kids en 2012, puis de Kinshasa Now en 2020. Connu pour la série des Claps (1.200 films de 8 secondes) au début des années 80, ce Bruxellois formé à l’Insas rafle le Rail d’or à Cannes en 1996 pour son court-métrage Le réveil. Auteur et producteur de nombreux documentaires, notamment une collection tournée en RDC, il poursuit son travail de sensibilisation aux droits des enfants en réalisant I am Chance, documentaire sur un groupe de filles de la rue, et c’est saisissant.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs