Accueil Monde États-Unis

L’Amérique profonde fascinée par le procès Depp-Heard

Si le procès en diffamation est partiellement dédaigné par les médias américains traditionnels, encore repus de l’affaire Weinstein et des retombées du mouvement #MeToo, le grand public a trouvé d’autres moyens de suivre les débats croustillants et parfois nauséabonds autour d’Amber Heard et de Johnny Depp.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Le tribunal de Fairfax n’a pas le glamour, ni la solennité de ses homologues à Los Angeles ou New York, mais ses abords génèrent autant d’emballement médiatique, ces jours-ci, depuis l’ouverture du procès en diffamation de Johnny Depp contre son ex-compagne Amber Heard le 11 avril dernier. A 30 km à l’ouest de la capitale Washington, des centaines de fans inconditionnels de Johnny Depp se pressent du matin au soir pour tenter d’apercevoir leur idole et lui transmettre leurs encouragements. Nous sommes aux Etats-Unis, il n’y a donc aucune limite, en termes de fantaisie et de superlatifs. Andrea Diaz s’y pointe tous les jours, et le fera jusqu’à la conclusion supposée du procès le 27 mai prochain. Elle est accompagnée de deux alpagas débonnaires, acquis durant la pandémie pour faire le tour de sa petite bourgade de Virginie et remonter le moral des enfants cloîtrés chez eux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs