Accueil Opinions Éditos

Révision des traités de l’UE: attention à la boîte de Pandore

L’élan est louable, pour qui souhaite progresser sur le chemin vers plus d’intégration européenne. Mais est-cé raisonnable, voire praticable ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Quand vous dansez avec le diable, c’est le diable qui vous transforme et pas l’inverse (…) Et si nous n’agissons pas rapidement et de manière décisive, il nous paralysera. » C’est du président Poutine que parle Alexander De Croo, lors d’un discours lundi soir à Berlin. « Trop longtemps », nous avons été accros à son pétrole et gaz bon marché, poursuit le Premier ministre belge.

La cure de désintox sera violente. Elle dit, parmi bien d’autres constats, combien l’Union européenne vit l’épisode le plus dramatique de son histoire. Voilà l’Europe confrontée à la brutalité de l’assaut lancé par notre voisin russe contre cette Ukraine aux aspirations européennes. Pour toujours, ou pour longtemps, les citoyens de cette Europe pacifique et démocratique côtoieront la menace de cette violence contre les sociétés libres, même si elle sortira affaiblie du conflit. La géographie ne changera pas. C’est toute l’architecture du Vieux Continent qui est bouleversée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, mercredi 11 mai 2022, 17:09

    "Revoir les traités, c’est aussi dérouler le tapis rouge aux sceptiques". C'est aussi le contrôle démocratique, mais l'auteur de l'article ne le conçoit que s'il permet l'approbation. Le référendum français sur le traité de Lisbonne est un cas d'école. la "boite de Pandrre" en l'occurrence fur refermée à la hâte.

  • Posté par Stoob Spyridon, mercredi 11 mai 2022, 13:56

    Mr Regnier si vous dites qu’il y a des « ennemis intérieurs » il faut les identifiés et éventuellement les expulser. mais vous oubliez vite que l’UE n’est pas un état fédéral mais une union d’états indépendants. L’unanimité est essentielle lorsque des intérêts vitaux d’un état sont en jeux. Sinon on tombera vite dans UE ou des conflits d’intérêt apparaîtront.

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs