Accueil Ma Santé

L’algie vasculaire faciale, cette maladie neurologique qui plonge dans l’enfer de la douleur

Les patients qui en souffrent attendent souvent des années avant que le nom d’ « algie vasculaire de la face » ne soit prononcé. Cette maladie neurologique rare reste peu connue. Elle fait pourtant basculer les personnes concernées dans un quotidien de douleur insoutenable.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

J’étais seule devant ma télévision lorsque j’ai ressenti une douleur puissante qui m’était totalement inconnue », se remémore Vanessa Matz, 48 ans. « Je suis migraineuse, mais cela n’avait rien de semblable, si ce n’est que cela se manifestait au niveau de la tête. J’avais très mal à l’oreille et j’avais l’impression qu’on m’enfonçait un tournevis dans la tempe. A cela, s’ajoutait aussi une sensation qu’un fil de fer me remontait dans le nez pour traverser mon œil et qu’on m’avait défoncé la mâchoire à coups de poing, le tout sur une moitié de mon visage ». Cette première crise remonte déjà à cinq ans. Cette fois-là, elle dure près d’une demi-heure. Vanessa croit d’abord à un anévrisme. La douleur finit par s’estomper, et elle décide de ne pas y prêter attention. Mais dès le lendemain et durant une semaine, elle est terrassée par un mal identique, à la même heure : 22h30. La quadragénaire se résout alors à consulter, et le diagnostic tombe : le mal qui la ronge porte un nom, celui d’algie vasculaire faciale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Ma Santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs