Accueil Monde

Entre Al-Jazeera et Israël, des relations difficiles

La chaîne qatarie, dont le discours laisse une grande place aux voix palestiniennes, a vu l’un de ses reporters tués, selon toute vraisemblance par un membre des forces israéliennes. Nouvel épisode dans des rapports tendus.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

C’était une autre époque, mais la scène est familière. Les révolutions arabes n’avaient pas bouleversé le Moyen-Orient, mais la bande de Gaza était déjà sous le contrôle du Hamas, et assiégée par Israël et l’Égypte. A la fin de l’année 2008, l’État hébreu lance une opération, la première depuis le bouclage du territoire. Soudain, deux voix anglophones semblent émerger de l’enclave : celles de Sherine Tadros et Ayman Mohyheldin. Ce sont les seuls journalistes, en dehors de ceux présents pour les agences de presse. Ils travaillent pour Al-Jazeera, et leur couverture porte dans le monde entier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs