Accueil Monde Proche-Orient

Journaliste tuée en Cisjordanie: ce que l’on sait sur les circonstances de sa mort

Les Etats-Unis ont appelé à une enquête « transparente », de préférence conjointe entre Israéliens et Palestiniens, tandis que l’ONU et l’Union européenne ont exhorté à une investigation « indépendante ».

Temps de lecture: 3 min

Les appels à une enquête transparente se multipliaient mercredi après la mort de la journaliste américano-palestinienne Shireen Abu Akleh, une des plus connues de la chaîne Al Jazeera, tuée par balle mercredi alors qu’elle couvrait une opération de l’armée israélienne en Cisjordanie occupée.

Al Jazeera a accusé les forces israéliennes d’avoir tué « de façon délibérée » et de « sang froid » sa journaliste vedette, atteinte d’une balle dans la tête, alors que le Premier ministre israélien, Naftali Bennett, a affirmé qu’elle avait « probablement » été tuée par des tirs de combattants palestiniens en marge d’affrontements dans le camp de réfugiés de Jénine.

Un photographe de l’AFP à Jénine a fait état de tirs de l’armée israélienne et a vu le corps de la reporter qui portait un casque et un gilet pare-balles sur lequel était inscrit le mot « presse ». Ce photographe a indiqué ne pas avoir vu de combattants palestiniens à proximité du lieu où la journaliste a été tuée.

Un autre journaliste, Ali al-Samoudi, blessé lors de ces affrontements, a accusé l’armée israélienne d’avoir ouvert le feu sur les journalistes : « nous étions en route pour couvrir l’opération de l’armée lorsqu’ils ont ouvert le feu sur nous (…) Une balle m’a atteint. La seconde balle a touché Shireen ».

Shireen Abu Akleh « s’est retournée en panique » lorsque son collègue Ali al-Samoudi a été touché par balle, et puis elle a été elle-même atteinte d’une balle derrière la tête, a indiqué à l’AFP Majid Awais, témoin de la scène.

L’armée israélienne a indiqué avoir mené des opérations dans le camp de Jénine, afin « d’appréhender » un combattant. Durant cette opération, « des dizaines d’hommes armés palestiniens ont ouvert le feu et lancé des objets explosifs en direction des forces israéliennes (…) Les soldats ont répliqué. Des personnes ont été atteintes », selon l’armée.

« Il semble probable que des Palestiniens armés soient responsables de la mort malheureuse de la journaliste », a déclaré le Premier ministre Bennett.

Les autorités israéliennes avaient distribué une vidéo montrant des combattants palestiniens ouvrant le feu dans le camp de Jénine, mais ces images ont été tournées à plus de 300 mètres du lieu du décès de la journaliste, à la sortie du camp.

Le ministère de la Défense avait indiqué de son côté « qu’il n’y avait eu aucun tir (de l’armée) en direction de la journaliste ».

Mais le chef de l’armée, Aviv Kohavi, a dit plus tard « qu’il n’était pas possible de savoir d’où venait le tir qui l’avait atteint », ajoutant avoir diligenté une enquête interne sur les faits.

Selon le médecin légiste palestinien Rayyan Ali, qui a pu examiner la dépouille, la journaliste a été tuée d’une balle l’ayant atteinte « à grande vitesse » à la tête.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Multatuli ., mercredi 11 mai 2022, 23:16

    Al Jazeera a accusé les forces israéliennes d’avoir tué « de façon délibérée » et de « sang froid » Connaissant l'armée la plus "morale" du monde on ne peut que confirmer

  • Posté par Jean Luc, mercredi 11 mai 2022, 23:06

    "Selon le médecin légiste palestinien Rayyan Ali, qui a pu examiner la dépouille, la journaliste a été tuée d’une balle l’ayant atteinte « à grande vitesse » à la tête." --- Ouaouw, dis! À grande vitesse, dis! Jamais j'aurais pensé à ça! Une arme révolutionnaire, ça!

  • Posté par Multatuli ., mercredi 11 mai 2022, 23:28

    Mais que vous êtes con dans votre racisme primaire !

  • Posté par Jean Luc, mercredi 11 mai 2022, 23:06

    "Selon le médecin légiste palestinien Rayyan Ali, qui a pu examiner la dépouille, la journaliste a été tuée d’une balle l’ayant atteinte « à grande vitesse » à la tête." --- Ouaouw, dis! À grande vitesse, dis! Jamais j'aurais pensé à ça! Une arme révolutionnaire, ça!

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une