Accueil Culture Musiques

Reine Elisabeth: de vrais moments de concert

À mi parcours, les personnalités se dévoilent. Et des candidats se distinguent.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Mr. André Gunko (Portugais, 24 ans)

Premier candidat de la soirée, André Gunko propose une Sonate en ut mineur de Boccherini emprunte d’une certaine force tranquille. Très chantante au départ, mais ensuite assez vite rattrapée par des faussetés. Une précision qui manque aussi dans le « Grave » d’Ysaÿe, où il semble crispé. Phantasiestück de Paul Hindemith lui permet par contre d’embrasser les nuances et de faire chanter son violoncelle de manière plus détendue.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs