Accueil Police et justice

Police judiciaire fédérale: des photos choc pour faire réagir les députés

C’est un moment inhabituel, qui a été vécu ce mercredi dans les commissions Justice et Intérieur, réunies à cet effet : plusieurs chefs de corps d’entités différentes ont projeté aux députés des photos choc, celles qui montrent le visage effrayant de la criminalité. Ils ont besoin de 35 millions supplémentaires pour aider la PJF à traquer celle-ci.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Des photos choc, celles d’hommes en sang, ligotés, parfois nus, les yeux bandés. Des corps sans vie – certains découpés – des gens effrayés sur la gorge desquels un couteau est posé, des sols pavés de billets, des hangars remplis de cocaïne : ce mercredi après-midi, le procureur fédéral Frédéric Van Leeuw a montré aux députés fédéraux, à l’occasion d’une commission Justice et Intérieur dédiée à la situation de la police judiciaire fédérale, « le vrai visage » de la grande criminalité. Et s’il s’agissait, pour les photos de tortures et d’assassinats, d’images prises en Serbie, elles sont en lien avec des dossiers de trafic de drogue internationaux passant notamment par Anvers. Avec Sky ECC, pas moins de 28 exécutions menées en Serbie ont été résolues sur base des informations transmises par nos autorités judiciaires : « les Serbes étaient tellement contents qu’ils ont décoré mon collègue », a commenté Frédéric Van Leeuw.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 15 mai 2022, 22:22

    En effet; on oublie vite que le vrai coupable est notre ministre V. Quick ... qui a détourné une grosse partie du budget pour servir sa dogmatique "anti voiture" (création de son parquet spécial pour cibler les infractions routières; vitesse; parking; etc...).

  • Posté par Bricourt Noela, jeudi 12 mai 2022, 12:07

    Ce qui semble les mobiliser, c'est d'interdire la publicité pour les jeux de hasard. Parfois de démolir les institutions. Pour le reste...y a pas de budget. Jamais.

  • Posté par Raurif Michel, dimanche 15 mai 2022, 14:18

    Merveilleuse et performante gestion de nos institutions policières par nos supers et magnifiques politiciens de toutes les couleurs politiciennes , pas de jaloux !!!

Aussi en Police et justice

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs