Accueil Monde Europe

L’Allemagne apporte son «soutien total» à la demande d’adhésion de la Finlande à l’Otan

M. Scholz dit avoir fait part au président finlandais Sauli Niinistö du « soutien total du gouvernement » allemand à leur volonté d’adhésion.

Temps de lecture: 2 min

L’Allemagne apporte son « soutien total » à la volonté des dirigeants finlandais d’adhérer immédiatement à l’Otan, a indiqué jeudi le chancelier Olaf Scholz.

« Je salue la décision de la Finlande de se prononcer en faveur d’une adhésion immédiate du pays à l’Otan », a écrit sur Twitter le dirigeant allemand.

M. Scholz dit avoir fait part, lors d’un entretien téléphonique, au président finlandais Sauli Niinistö du « soutien total du gouvernement » allemand à cette volonté d’adhésion.

Le président et la Première ministre de la Finlande se sont dits favorables jeudi à une adhésion « sans délai » à l’Otan, un immense pas vers une candidature devant être officialisée dimanche.

Le Kremlin a immédiatement réagi en affirmant qu’une adhésion du pays nordique à l’alliance militaire occidentale constituerait « assurément » une menace contre la Russie.

Conséquence directe de l’invasion de l’Ukraine par Moscou, la candidature finlandaise devrait aller de pair avec une demande d’adhésion suédoise, attendue elle aussi dans les prochains jours.

La prise de position officielle des deux dirigeants marque la bascule de la ligne de la Finlande, qui partage une frontière de 1.300 kilomètres et un passé douloureux avec la Russie.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Frissen JM, jeudi 12 mai 2022, 18:25

    Comme je le dis et je le répète ici depuis des semaines, cet idiot de Poutine obtient exactement l'inverse de ce qu'il espérait : une UE affaiblie, l'OTAN loin de ses frontières avec des USA tournés vers l'Indo-Pacifique exclusivement, ses hydrocarbures comme moyens de pression incontournables qu'on va contourner (même si ça prendra encore un an ou deux) et une guerre qui s'enlise et lui coûte une blinde en armements avec son armée toute pourrie dont une partie est rouillée. Sans oublier son absence de R&D dans la technologie, une fuite des cerveaux et ses campagnes sans canalisations, sans électricité et sans eau chaude. Un vrai petit paradis pour clochards. Manquerait plus que l'armée russe déjà bien entamée prenne une rouste de la part de l'Ukraine...

  • Posté par S Jérôme, jeudi 12 mai 2022, 16:14

    Quid de la Hongrie ? Orbán va-t-il opposer son veto ?

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 12 mai 2022, 18:03

    Non. Encore de la propagande. Il a déjà dit oui. Pour l'UE et l'OTAN. C'est la Croatie et l'Autriche qui s'opposent.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une