Accueil Culture Musiques

Claude Evence Janssens: une véritable symphonie qui oscille entre classique, jazz et cinéma

Flashes of light in a slow tear

Fiche - Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 1 min

Flashes of light in a slow tear, c’est le titre. C’est beau comme titre. Onirique. Comme l’est la musique composée par ce trompettiste et clarinettiste belge qui a été chercher Hugues Kolp aux guitares, Michel Hatzigeorgiou à la basse, Margaret Herman au violon, Sigrid Vandenbogaerde au violoncelle et Pierre Quiriny aux percussions. Huit parties, huit rêves inspirés par la nature, des jeux d’ombre et de lumière, des sonorités qui glissent et qui frappent. Huit parties qui forment une véritable symphonie qui oscille entre classique, jazz et cinéma. Sur le site claudejanssens.info, on peut admirer des vidéos de quelques parties de cette musique.

Soond

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Eurovision: Ukraine 1 - Russie 0

Le groupe de rap ethnique ukrainien Kalush Orchestra a remporté le légendaire concours grâce à un record historique de votes du public. Il se place devant le Royaume-Uni, l’Espagne, la Suède, la Serbie... Et la Belgique en 19e place.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une