Accueil Planète Climat

Biodiversité: les autorités placent plusieurs zones flamandes en code orange, voici ce qui est conseillé

« La nature est très sèche et le risque d’incendie est important. Soyez prudent, ne fumez pas dans les zones naturelles et forestières. Ne laissez pas les enfants sans surveillance. Il est interdit de faire du feu », rappelle ainsi l’Agence flamande.

Temps de lecture: 2 min

Le code orange est en vigueur dans les zones naturelles de Flandre depuis ce jeudi et ce, au moins jusqu’à lundi, en raison de la sécheresse qui sévit, indique le site de l’Agence flamande de la Nature et des Forêts. Si nécessaire, la mesure pourrait être prolongée.

En Wallonie, le Département Nature et Forêts du SPW hisse à nouveau les drapeaux rouges et interdit l’accès à certains sentiers de la réserve naturelle des Hautes Fagnes en raison du risque d’incendie. Les pistes et caillebottis situés à l’intérieur des grandes réserves naturelles sont donc interdites d’accès à jusqu’à nouvel ordre. Cette fermeture est clairement visualisée par des drapeaux rouges aux entrées des pistes interdites et le cas échéant de portiques.

« La nature est très sèche et le risque d’incendie est important. Soyez prudent, ne fumez pas dans les zones naturelles et forestières. Ne laissez pas les enfants sans surveillance. Il est interdit de faire du feu », rappelle ainsi l’Agence flamande.

En cas de feu en code orange, les pompiers se déplacent en plus grand nombre et avec plus de matériel.

Des règles de prudence

Cet avertissement vaut pour tous les bois et zones naturels gérés par l’Agence. Mais le risque d’incendie vaut également pour d’autres espaces naturels. Il est donc avisé de respecter les mêmes règles de prudence partout.

Par ailleurs, depuis le 1er janvier une interdiction permanente de puiser dans les cours d’eau écologiquement les plus vulnérables est en vigueur dans le Limbourg. À partir de vendredi, une interdiction de retrait temporaire plus large sera ajoutée, a décidé le gouverneur Jos Lantmeeters.

Le décret, qui comprend un certain nombre d’exemptions pour les services d’incendie et l’abreuvement du bétail, restera en vigueur tant que la sécheresse se poursuivra. Il reste possible pomper de l’eau des voies navigables et des voies d’eau où aucune interdiction n’est en vigueur. En ce qui concerne l’eau potable, il n’y a actuellement aucun problème, semble-t-il.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Climat

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une