Accueil Culture Livres

Peter Geye, «Au nord du nord»: l’âme brûlante de ceux qui ont survécu

Peter Geye poursuit la saga de la famille Eide avec l’histoire du patriarche, survivant d’une expédition tragique dans les glaciers du Spitzberg.

Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Dans l’arbre généalogique de la famille Eide, Odd Einar est le premier de la lignée, qui a donné son nom à six générations d’Eide, installées à Gunflint, dans le Minnesota. A Harry, personnage du quatrième roman de Peter Geye, L’homme de l’hiver, et son fils Gus. Et à Greta, sur l’avant-dernière branche, installée avec son mari comme toute la lignée à Gunflint. En 2017, plus personne ne connaît le lien originel avec la Norvège, terre des ancêtres, gravée dans le patronyme que tous portent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs