Accueil Culture Livres

Le grand œuvre de Roberto Bolaño

« 2666 » clôt magistralement l’édition en six volumes des « Œuvres complètes » de l’écrivain chilien.

Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le sixième et dernier tome des Œuvres complètes de l’écrivain chilien Roberto Bolaño (1953-2003) n’est pas le plus épais – les deux premiers comptent un nombre supérieur de pages – mais l’unique roman qui l’occupe est la fiction la plus ambitieuse de l’auteur. 2666, publié l’année qui suivit sa mort, est si volumineux que Bolaño envisageait de séparer les cinq parties en autant de volumes. Il n’en fut rien et c’est heureux : ce (gros) millier de pages est davantage une construction cohérente que la juxtaposition de blocs indépendants.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs