Accueil Monde Asie-Pacifique

La colère et la pauvreté embrasent le Sri Lanka

Appauvri par une crise économique brutale, le Sri Lanka s’embrase. Mais la colère populaire contre le clan familial qui a mis le pays en faillite est pétrie de divisions. Dans l’ancienne zone de guerre du nord-est, prison à ciel ouvert, la minorité tamoule vit murée dans la peur, la pauvreté et le ressentiment.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Pas un bateau à l’horizon. Sous un soleil de plomb, la mer est immobile à Point Pedro, dernier village du nord-est du Sri Lanka, ancienne zone de guerre et fief de la minorité tamoule. A l’ombre d’un palmier, Antony et Paranitaram, cousins et voisins, paressent en bordure de la route côtière crevassée. « Nous n’avons pas de kérosène pour sortir en mer », expliquent les jeunes pêcheurs. « Si les pénuries de carburants et de nourriture se poursuivent dans le pays, comment allons-nous manger à notre faim ? » Sur la route déserte, diffusant en vain à plein volume une musique aux notes stridentes, passe un petit marchand de glaces esseulé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs