Accueil Sports Football Football belge Union Saint-Gilloise

Champion en D2, puis en D1: l’Union rêve encore d’imiter Monaco

Avant le derby bruxellois dimanche, les Unionistes sauront si le titre est perdu ou pas au profit de Bruges. Un sacre que d’autres promus ont connu en Europe dans un passé parfois lointain.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Comparaison n’est pas raison. Si le sacre d’une équipe issue de D2 est inédit en Belgique et le restera sauf rebondissement, ce cas de figure s’est déjà présenté à quelques reprises à l’étranger, dont Kaiserslautern (Allemagne, 1998), Obilic (Serbie, 1998) ou encore Ludogorets (Bulgarie, 2012… jusqu’à maintenant !) Derrière l’Angleterre (5 fois dont Nottingham Forest pour la dernière fois en 1978 avant de gagner deux fois d’affilée la C1 en 1979 et 1980), la France est plus « friande » de ce genre d’exploit avec 3 précédents : Bordeaux (1950), Saint-Etienne (1964) et Monaco (1978). Nous avons retrouvé un des artisans de l’épopée monégasque, Jean Petit qui figure au panthéon de l’ASM pour être un des trois joueurs (avec Claude Puel et Jean-Luc Ettori) comptant plus de 400 matches en Ligue 1 pour le club principautaire. Ses souvenirs de la saison 1977-1978 montrent de sacrés points communs avec l’aventure à laquelle l’Union Saint-Gilloise a cru jusqu’au double rendez-vous face à Bruges.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Saint-Gilloise

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs