Accueil Économie Mobilité

La SNCB adopte ses objectifs pour 2032

10 % de « trains-kilomètres » en plus, 30 % de passagers supplémentaires à bord et une réduction de la dette d’un milliard. Avec un plan d’investissement pour y arriver (mais tenu secret).

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Une semaine après l’adoption unanime par le gouvernement fédéral de la « Vision 2040 » pour le rail, c’est la SNCB qui annonce avoir adopté, à l’unanimité également, deux fils rouge de son avenir : ses projets de plan d’entreprise et de plan pluriannuel d’investissement qui doivent lui permettre de réaliser ses ambitions dans les dix prochaines années. Des ambitions qui, en toute logique, doivent également coller à celles du ministre fédéral de la Mobilité, Georges Gilkinet (Ecolo), auteur de la « Vision 2040 ». Le ministre y entend que le rail double sa part dans les modes de transport en Belgique (de 8 % actuellement à 15 %), que la part des marchandises transportées par rail à travers la Belgique double (de 12 % à 20 %), que chaque gare accueille au moins deux trains par heure, 4 trains par heure à l’approche des grandes villes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Harmignies Philippe, samedi 14 mai 2022, 15:04

    10% de train en plus en 2032? La bonne blague

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs