Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: le ton monte entre Volodymyr Zelensky et Emmanuel Macron

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky reproche à Emmanuel Macron de vouloir ménager une « porte de sortie » à Vladimir Poutine.

Temps de lecture: 2 min

Le ton monte entre Paris et Kiev même si l’objectif reste le même, arrêter la guerre : le président ukrainien Volodymyr Zelensky reproche à Emmanuel Macron de vouloir ménager une « porte de sortie » à Vladimir Poutine.

« Il ne faut pas chercher une porte de sortie pour la Russie, et Macron le fait en vain », a-t-il regretté dans une interview à la chaîne italienne RAI 1, diffusée vendredi sur sa chaîne Telegram.

« Je sais qu’il voulait obtenir des résultats dans la médiation entre la Russie et l’Ukraine, mais il n’en a pas eus », a-t-il asséné, en référence aux multiples échanges du président français avec son homologue russe et lui-même juste avant le début de l’invasion russe en Ukraine mais aussi depuis.

Le président français a insisté de son côté, lundi à Strasbourg, sur la nécessité de ne « jamais céder à la tentation ni de l’humiliation, ni de l’esprit de revanche ». Une référence à l’humiliation des Allemands à l’issue de la Première guerre mondiale, qui conduisit tout droit au nazisme et au cataclysme de la Seconde guerre mondiale, selon la présidence française.

Mais ces propos ont aussi été perçus comme une mise en garde voilée aux Etats-unis, qui aident massivement l’Ukraine au plan militaire et dont le ministre de la Défense, Llyod Austin, a souhaité « voir la Russie affaiblie » à jamais au retour d’un voyage à Kiev.

« Poutine est un dictateur. Il n’a pas besoin de sauver la face devant qui que ce soit », a répliqué vendredi Michael McFaul, ancien ambassadeur des Etats-Unis en Russie.

Pour le président Zelensky, « Macron n’a pas besoin de faire des concessions diplomatiques (à la Russie) maintenant ».

L’Elysée se défend de son côté de tout cavalier seul. Le chef de l’Etat « n’a jamais rien discuté avec Vladimir Poutine sans l’accord du président Zelensky », insiste la présidence française.

« Il n’appartient qu’à l’Ukraine de définir les conditions des négociations avec la Russie », a également réitéré Emmanuel Macron dans son discours sur l’avenir de l’Europe à Strasbourg.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

66 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 15 mai 2022, 16:42

    Ce qui me gêne avec le raisonnement de Mme Giefvan, c'est son art consommé de mettre les gens dans des cases. M. Van Obberghen a 59 ans, c'est donc la case "vioque" pour vous, et puis basta. M. Zelensky est un ancien acteur. Il est donc incapable de faire de la politique. Encore une case bien fermée. Juste un petit rappel sur les aptitudes d'artistes à devenir politiciens: Paderewsky était un pianiste virtuose, qui a été un Président du Conseil en Pologne exceptionnel pendant la guerre 14 - 18. Et Ronald Reagan, acteur de séries B n'a pas démérité pendant sa présidence, qu'on soit ou non d'accord avec sa politique. Donc, Mme Giefvan, on se calme un peu s'il vous plaît. Moi, j'aime me moquer des gens qui se prennent au sérieux, mais chut, personne ne l'a remarqué.

  • Posté par Giefvan Agathe, samedi 14 mai 2022, 18:18

    Y a-t-il moyen de faire taire ce Zelensky, ce clown de profession (et mauvais, en plus ! allez voir ses shows !) qui n'est ni homme d'état ni diplomate et dont les discours sont écrits par ses anciens comparses de comédie ? Ses rodomontades ont conduit la Russie – et pas seulement Poutine, comme on essaie de nous faire croire – à switcher de la politique diplomatique à la politique guerrière. Cela ne disculpe pas Poutine, mais cela inculpe le Georges-Louis Bouchez ukrainien !

  • Posté par Joute Dodo, dimanche 15 mai 2022, 9:04

    Ben oui! que Zelensky s'écrase et laisse les russes piller, violer et tuer à leur aise en Ukraine! Sauf que... Zelensky a été élu démocratiquement, concept inconnu en russie et que Zelensky fait du bon travail, au contraire de poutine et de ses complices. Pourquoi alors faire taire Zelensky?

  • Posté par Giefvan Agathe, samedi 14 mai 2022, 19:37

    Haegelsteen ne comprend rien à la géopolitique. Il/elle se contente de la propagande distillée par les medias : "Lui bien, lui mal". Moi j'explique en quoi ce Zelensky est un pitre, et pourquoi on doit être beaucoup plus nuancé quand on juge les deux camps.

  • Posté par Haegelsteen Philippe, samedi 14 mai 2022, 18:41

    y a-t-il moyen de faire taire cette Gathe ?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une