Accueil Société

L’enquête sur Jürgen Conings est terminée

Le 17 mai de l'année dernière, une recherche à grande échelle a été lancée pour retrouver Jürgen Conings, 46 ans.

Temps de lecture: 2 min

L'enquête sur Jürgen Conings, le soldat d'extrême droite qui a été recherché pendant des semaines l'année dernière, est terminée. C'est ce que rapporte Het Laatste Nieuws. Une information confirmée par le procureur fédéral. Dans les prochains jours, le juge d'instruction informera le procureur fédéral, qui devra alors formuler sa demande finale. Selon toute vraisemblance, le procureur fédéral va réclamer la déchéance de la procédure pénale vu que Conings est décédé et qu’il n'a jamais été question d'une autre personne impliquée dans l'affaire.

Le 17 mai de l'année dernière, une recherche à grande échelle a été lancée pour retrouver Jürgen Conings, 46 ans. Le soldat, qui avait des idées d'extrême droite, n'était pas rentré chez lui. Après quoi, il est apparu qu'il avait laissé derrière lui des lettres d'adieu inquiétantes et qu'il avait emporté des armes lourdes de la caserne de Leopoldsburg. M. Conings, âgé de 46 ans, avait également proféré des menaces à l'encontre de plusieurs personnes, dont le virologue Marc Van Ranst.

Le procureur fédéral avait ouvert une enquête pour tentative de meurtre dans un contexte terroriste et pour violation de la loi sur les armes dans un contexte terroriste. Dans les jours et les semaines qui ont suivi, de grandes parties du parc national de la Haute Campine ont été fouillées après la découverte de la voiture de Jürgen Conings près du Dilserbos. Au cours des recherches, un sac à dos noir contenant de la nourriture et des munitions de chasse a été trouvé à environ un kilomètre de l'endroit où la voiture de Conings a été retrouvée, mais Conings lui-même est resté sans trace.

Le 20 juin, deux vététistes ont trouvé le corps de Conings dans une partie très dense et difficile d'accès de la forêt de Dilser. Elle se trouvait au pied d'un arbre et sur une pente, et était cachée à la vue par des fougères. Il est rapidement apparu que l'homme avait mis fin à ses jours.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Adolphe BoniZeur, journaliste citoyen et fact-checker, samedi 14 mai 2022, 11:58

    Héros.

  • Posté par massacry olivier, samedi 14 mai 2022, 14:39

    Sa fin t'inspirerait-elle..?

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, samedi 14 mai 2022, 12:59

    Héros certainement pas mais cette histoire ne méritait en tout cas pas la surmediatisation dont elle a fait l’objet, portant au pinacle l’hydre d’une extrême droite finalement bien peu dangereuse. Pendant ce temps l’extrême gauche comme l’extrême droite soutiennent Poutine.

  • Posté par blondin m, samedi 14 mai 2022, 12:14

    zzzzzzero

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko