Accueil Guerre en Ukraine

Guerre: le chef du renseignement militaire ukrainien prédit un «tournant» en août

Dans le sud de l’Ukraine, des négociations « très difficiles » sont en cours sur le sort des derniers défenseurs de la stratégique ville portuaire de Marioupol, toujours intensément bombardée par les Russes selon Kiev.

Temps de lecture: 2 min

Les autorités ukrainiennes ont affiché leur optimisme samedi, annonçant qu’elles repoussaient les offensives russes dans l’est, priorité de Moscou dont elles prédisent désormais la défaite en fin d’année.

Les forces russes continuent, elles, de frapper le Donbass, région stratégique de l’est que leurs partisans contrôlent en partie depuis 2014, et dont elles ont fait leur objectif principal depuis leur retrait des environs de Kiev fin mars.

Un tournant en août ?

La situation s’est semble-t-il déjà renversée à Kharkiv, pourtant l’une des cibles prioritaires pour les Russes, mais qui se sont retirées de la ville, selon l’état-major ukrainien.

« La libération progressive de la région de Kharkiv prouve que nous ne laisserons personne à l’ennemi », a relevé vendredi soir le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans son message quotidien, annonçant que la reprise de territoires tombés aux mains des Russes se poursuivait.

Ces annonces persuadent les Ukrainiens que la guerre est en train de tourner à leur avantage. La guerre connaîtra un « tournant » en août et la Russie sera défaite « avant la fin de l’année », a prédit le chef du renseignement militaire ukrainien, Kyrylo Boudanov, dans un entretien à la chaîne britannique Sky News diffusé vendredi soir.

A l’issue de cette guerre, « nous rétablirons le pouvoir ukrainien dans tous les territoires que nous avons perdus » depuis 2014, « y compris le Donbass et la Crimée », a-t-il assuré.

Selon l’Institut américain d’étude de la guerre (ISW), Vladimir Poutine « entend probablement annexer le sud et l’est de l’Ukraine à la Fédération de Russie dans les prochains mois ».

« L’Ukraine et ses partenaires occidentaux ne disposent probablement que d’une fenêtre d’opportunité réduite pour appuyer une contre-offensive dans les territoires occupés avant » leur annexion, selon cet organisme.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Dr Mi, dimanche 15 mai 2022, 8:16

    Quoiqu'ils arrivent les russes ont déjà perdu. Pour preuve le moral défaillant des soldats russes qui se rendent compte de l'inutilité de cette guerre.

  • Posté par Dr Mi, dimanche 15 mai 2022, 8:17

    Quoiqu'il arrive ... c'est mieux ;o)

  • Posté par ZZZZZZZ Z :-), samedi 14 mai 2022, 19:45

    C'est beau d'y croire. :-)

  • Posté par Bertrand Christophe, samedi 14 mai 2022, 20:06

    C'est d'autant plus beau que le trouffion russe , lui, y croit de moins en moins ...

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, samedi 14 mai 2022, 15:39

    Mouais... je suis à 100% derrière l'Ukraine mais d'autres sources (y compris ukrainiennes) admettent que les pertes ukrainiennes sont beaucoup plus importantes que dans la première phase de la guerre. A la fois pertes humaines mais également matérielles. Leur matériel est essentiellement d'origine russe, et trouver des munitions et des pièces de rechange devient de plus en plus compliqué. A l'usure les russes finiront par l'emporter, même si leurs pertes sont encore bien supérieures. A moins de remplacer le matériel russe par du matériel occidental, mais dans ce cas il y a une période de formation à prévoir et il n'est pas certain que les ukrainiens disposent de ce temps.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une