Accueil Sports Autres sports Voile

Voile: les Red Dolphins 5e à l’Euro de course au large en double mixte

Après avoir conquis l’argent trois années de suite, l’équipage composé de Sophie Faguet et Jonas Gerckens a cette fois terminé à la 5e place : une déception.

Temps de lecture: 3 min

Après avoir conquis trois années de suite (2019-20-21) le titre de vice-champions d’Europe de course au large en double mixte, les Red Dolphins emmenés par Sophie Faguet et Jonas Gerckens ont cette fois terminé à une 5e place qui ne les satisfait visiblement pas…

Gerckens : « A nous de trouver les clés pour revenir au top »

« Nous avons raté notre Euro ! », s’est ainsi exprimé Jonas Gerckens, une fois arrivé au terme de cette compétition disputée à bord de Figaro 3, sur la ligne d’arrivée à Gênes, après être parti de la Sardaigne et être passé par la Corse. « La première partie n’était pas mauvaise et notre vitesse était bonne. On était d’ailleurs dans le bon groupe. Ensuite, on s’est crucifié tout seul avec notre option au large et, surtout, en laissant tous les autres à la côte ! La série de podiums sur l’Euro prend fin et c’est peut-être la meilleure chose qui pouvait nous arriver pour préparer le Mondial de septembre. A nous de trouver les clés pour revenir au top d’ici là ».

Il y avait très peu de vent tout au long du parcours, ce qui n’est pas la spécialité des Red Dolphins qui préfèrent des conditions plus « rudes ». Mais cet élément n’explique pas tout. Avant le Mondial du mois de septembre, les Red Dolphins et leur coach Benoît Charon se sont promis d’analyser cet Euro pour en tirer les meilleures leçons possibles afin d’aborder au mieux la prochaine grande épreuve.

Faguet : « Cela va nous permettre une bonne remise en question »

« Après un départ catastrophique, on s’est bien remis dans le match pour remonter jusqu’à reprendre la tête pendant quelques minutes sur la côte sud de la Corse », complétait Sophie Faguet, également déçue. « Et puis le drame ! Nous sommes partis au large, alors que c’est passé à la côte. Ensuite, les écarts étaient trop importants pour pouvoir revenir dans le match. Cette décision était beaucoup trop précoce alors que nous bataillions avec la tête de flotte, en fait. Je suis sportivement déçue évidemment. Mais j’ai le sentiment que nous devions passer par là pour remettre en question notre fonctionnement. C’est chose faite, il va falloir bosser pour revenir forts et confiants sur le Mondial. »

Cet Euro s’est donc terminé sur un doublé de deux équipages italiens : Cecilia Zorzi et Giovanni Di Monaco (champions d’Europe 2021) devant Lucille Frascari et Pietro d’Ali (champions du monde 2021), tandis que le bronze est revenu à l’Espagne avec Patricia Cantero et Alejandro Cantero (équipe olympique espagnole).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Voile

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb