Accueil Société

Un an après, l’enquête Jürgen Conings est bouclée

Le 17 mai 2021, équipé de lance-roquettes et d’autres armes, le caporal menaçait de mort le virologue Marc Van Ranst. L’enquête conclut qu’il n’a pas bénéficié de complicité et qu’il se serait suicidé rapidement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Le 17 mai 2021, le caporal-chef Jürgen Conings disparaissait dans la nature. Allumant ainsi tous les signaux d’alerte dans les services de sécurité. Le militaire venait de s’enfuir avec des lance-roquettes et les munitions qui vont avec, ainsi que d’autres armes plus légères. Dans la nuit précédant sa disparition, l’instructeur de tir aux idées d’extrême droite bien connues des services avait patrouillé à proximité du domicile du virologue Marc Van Ranst, qu’il avait dans le collimateur depuis déjà un an.

Avant sa disparition, il laissait derrière lui une lettre excessivement inquiétante. Montrant une grande détermination contre ceux qu’il tenait responsable des mesures sanitaires de l’époque. Et même une détermination à mourir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 17 mai 2022, 12:13

    <Vanloo> : Après avoir prétendu être; je cite : "... après 35 ans passés dans la force aérienne belge dont plus dans la moitié dans les domaines du renseignement et l' appui aux missions" Fin de citation. Ce sale TRAÎTRE qui dévoile des "secrets-défense" dans son post du 13/03/2022 à 23h ... n'est en fait qu'un vulgaire TROLL de la guerre cybernétique de la Russie Poutinienne. Il serait URGENT que la sûreté de l'état neutralise au plus vite cette menace... comme elle a dû le faire pour d'autres.

  • Posté par Vanloo , lundi 16 mai 2022, 10:44

    Ce qui est aussi inquiétant c'est l'invraisemblable battage politico-médiatique sans retenue et sans évaluation réelle (toujours surfer en permanence sur la sensation et l'émotion) fait autour de cette affaire. Présenter J Conings comme un super "rambo" alors qu'il n'était qu'un pauvre type aigrit, mort depuis longtemps quand les battues continuaient, comme notre société en produit tant

  • Posté par Wauters Georges, lundi 16 mai 2022, 10:29

    Que des abrutis comme lui existent c est malheureusement inhérent à l espèce humaine. Ce qui est plus inquiétant c est de voir les manifestations de soutiens à l époque ainsi que des partis qui incitent à ces idéologies d extrémistes

  • Posté par dams jean-marie, dimanche 15 mai 2022, 19:32

    Un an et tout le foin pour quelqu'un qui n'a tué que lui-même et un fou au Kremlin qui massacre des milliers d'innocents !!! Allez vite un cordon sanitaire !!! SVP.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs