Accueil Monde Europe

Suède: le parti au pouvoir approuve la candidature à l’Otan et ouvre la voie à une demande d’adhésion

Après plusieurs jours de discussions, la Finlande vient d’officialiser sa demande d’adhésion à l’Otan, une conséquence directe de l’invasion russe en Ukraine. La Suède emboîtera-t-elle le pas ?

Temps de lecture: 2 min

Le parti social-démocrate au pouvoir en Suède a donné son feu vert dimanche à une candidature à l’Otan, ouvrant ainsi la voie à une demande d’adhésion par le gouvernement, conjointement avec la Finlande.

Lors d’une réunion extraordinaire dimanche, la direction a décidé que le parti allait « contribuer à une candidature de la Suède à l’Otan », indiquent les sociaux-démocrates dans un communiqué, inversant ainsi la ligne de toujours. Le parti précise toutefois qu’il est opposé à l’installation de bases permanentes de l’Otan et d’armes nucléaires sur le territoire suédois, ce qui n’est pas exigé pour adhérer à l’alliance.

Une consultation interne avait révélé des divisions au sein du parti, avec des voix critiques dénonçant notamment une décision trop précipitée, afin de suivre le calendrier finlandais.

Mais le feu vert de la direction du parti restait attendu.

Une candidature commune à l’Otan avec la Finlande est ce qu’il y a de « mieux » pour la Suède et sa sécurité, a affirmé dimanche la Première ministre sociale-démocrate Magdalena Andersson après un revirement historique de son parti.

La dirigeante suédoise se rendra lundi au Parlement « pour (s)’assurer d’un large soutien parlementaire pour une candidature à l’Otan » et « ensuite nous pourrons prendre une décision du gouvernement », a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse.

Avec le changement de ligne du parti, une nette majorité en faveur de l’Otan est désormais assurée au Parlement. La droite était déjà pour rejoindre l’alliance et l’extrême droite des Démocrates de Suède (SD) également favorable à une adhésion si elle se fait conjointement avec la Finlande.

Helsinki a annoncé dimanche sa candidature « historique » à l’Otan, soumise au Parlement finlandais lundi. L’invasion de l’Ukraine par la Russie a entraîné un bond spectaculaire dans l’opinion publique en faveur de l’Otan en Suède et en Finlande. Les deux pays étaient hors des alliances militaires depuis des décennies.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Esquenet Alexandre, dimanche 15 mai 2022, 20:00

    Très bonne décision.

  • Posté par MAX Mi, dimanche 15 mai 2022, 19:50

    Les usa velent foutent la m.... en eurpoe...ils sont aidés par les néo libéraux...le peuple n'est pas dupe !!!

  • Posté par collin liliane, dimanche 15 mai 2022, 23:30

    Message du PTB dont l'avancée montre justement à quel point le "peuple" peut être dupe.

  • Posté par MAX Mi, dimanche 15 mai 2022, 19:49

    Le trucage, la corruption néolibérale a montré, hier à l'eurovision son vrai visage... Les démocraties néolibérales sont aux abous...la Suède va rejoindre l'otan et deviendra un vassal des usa...

  • Posté par De Kegel André, dimanche 15 mai 2022, 19:46

    C'est jeter de l'huile sur le feu aurait dit ma grand'mère. Manifestement plusieurs pays font tout pour que la paix ne s'installe pas.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une