Accueil Monde Europe

Coronavirus: ce qui change pour les voyages au sein de l’Union européenne

Depuis ce lundi, le masque n’est plus obligatoire dans les aéroports et avions au sein de l’Union européenne.

Temps de lecture: 2 min

Le port du masque n’est plus obligatoire depuis ce lundi 16 mai dans les aéroports et les avions au sein de l’Union européenne. Un prochain Comité de concertation a lieu ce vendredi et discutera du port du masque. Le gouvernement pourrait décider de faire tomber le masque dans tous les transports en commun.

Le ministre de la Santé publique, Frank Vandenbroucke, a souhaité dimanche le maintien du port obligatoire du masque buccal dans les hôpitaux et les pharmacies, ainsi que lors de visites chez un médecin. Mais il a expliqué qu’il n’existe que peu d’opposition à l’abolition de l’obligation du masque buccal dans les transports publics.

Le masque chez Brussels Airlines

Le port du masque n’est plus obligatoire pour les passagers et le personnel de cabine à bord des avions de Brussels Airlines depuis le 3 mai.

« Cela étend l’expérience à l’aéroport, où le masque n’est plus obligatoire depuis un certain temps, à l’avion lui-même. L’avion a toujours été un endroit où le risque d’infection est très faible grâce aux systèmes de filtrage d’air avancés », explique Brussels Airlines, ajoutant que la fin de l’obligation du port du masque à bord de ses avions permet de faire « un pas de plus vers une expérience voyage “normale” après la pandémie ».

Brussels Airlines rappelle toutefois que dans certains aéroports étrangers, le masque est toujours obligatoire. Il est donc conseillé aux clients de vérifier les règles en vigueur dans le pays de destination avant de voyager.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une