Accueil Sports Football Football à l'étranger France

Adil Rami évoque Pamela Anderson et provoque un malaise à la remise des trophées aux meilleurs joueurs français: «La blague de trop»

Un discours qui n’est pas du tout passé.

Temps de lecture: 2 min

Sans surprise, Kylian Mbappé a remporté son troisième trophée UNFP de meilleur joueur d’affilée, sans dévoiler si son règne allait s’interrompre en quittant le Paris Saint-Germain, mais il a annoncé qu’il avait « quasiment » arrêté son choix, dimanche soir.

Marie-Antoinette Katoto, elle aussi attaquante du PSG, a été élue meilleure joueuse chez les féminines, dans une soirée qui a également couronné le coéquipier de Mbappé Gianluigi Donnarumma meilleur gardien, le Rennais Bruno Genesio chez les entraîneurs et le défenseur marseillais William Saliba meilleur espoir.

Si « Kyky » a monopolisé l’attention pour savoir s’il partait au Real Madrid ou pas, une autre personne a porté l’attention sur elle : Adil Rami. Son discours après la remise du trophée au joueur du PSG était pour le moins douteux.

« Comme vous le savez, je n’ai pas de discours formaté donc j’avais envie d’être naturel, qu’on prenne du plaisir », a-t-il débuté. « Bien évidemment, je ne suis pas un humoriste, donc ne vous attendez pas à ce que je vous raconte des carabistouilles. Messieurs les arbitres aussi, vous faites partie de notre famille. Enfin, famille, je dirais comme une belle-mère, ou bien une ex-belle-mère. Parfois une ex. Parce que contre Clermont, j’avais l’impression que c’était Pamela Anderson (NDLR son ancienne compagne) qui m’arbitrait ».

Cette blague a jeté un froid dans la salle. Sur les réseaux sociaux, les réactions étaient nombreuses. Oui, cette blague n’est pas du tout passée…

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb