Accueil Guerre en Ukraine

Adhésion de la Finlande et la Suède à l’Otan: «Diplomates et experts alertaient Poutine, mais les écoute-t-il?»

Poutine a déjà prévenu : les adhésions de la Finlande et la Suède à l’Otan ne sont pas « une menace » en soi, mais « le déploiement d’infrastructures militaires sur les territoires de ces pays entraînera bien sûr une réponse ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La Finlande compte quelque 1.300 kilomètres de frontières avec la Russie. Cela « ne renforcera ni n’améliorera l’architecture sécuritaire de notre continent », a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Tout en rappelant que la Russie n’a pas de différends territoriaux avec la Finlande ou la Suède.

Entretien avec Andreï Kortounov, directeur du think tankRussian Council à Moscou.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 18 mai 2022, 11:26

    Nous l'avons tous bien compris (excepté les trolls): ENVAHIR délibérément un autre état souverain (Ukraine) … entraîne une cascade de "réaction" avec plus ou moins de "conséquences" . Simple : C'est comme un "Mikado" ! Et il en va de même qu'organiser des pseudo "referendum" chez ses voisins : p.ex en Géorgie ; au Donbass ; à Kherson ... et pourquoi pas à Hong Kong chez les Ouïgours ou ... à Moscou ? LOL. En ouvrant ainsi délibérément la "boite de Pandore" par toutes ses ACTIONS belliqueuses ... la Fed. de Russie a provoqué un immense sentiment d'INSECURITE chez ses voisins et avec les RÉACTIONS que nous lisons dans l'article ! Alors que l'Otan était hier jugé en état de "mort cérébrale" (Pdt Macron) et que pratiquement tous les budgets militaires européens étaient réduits à la mendicité ... aujourd'hui la "machine de guerre" se remet à produire en masse ! (au grand dam de nos objectifs pour le climat !). Merci Tsarévitch Vladimir Vladimirovitch … et Amen . Mais alors : quelle est la SOLUTION ? >>> Simple : commencer par le RESPECT des ACCORDS SIGNÉS ; p. ex. respect des frontières du « Memorandum de Budapest » du 5/12/1994 et la Non Ingérence dans les affaires intérieures des autres états souverains - ça vaut pour nous tous- donc pas de « referendum-bidon » chez nos voisins (cfr Crimée ; Donetzk ; Kherson ; etc.). Ensuite ; redonner toute la CONFIANCE de « bon voisinage » qui fera immanquablement reculer l’escalade à laquelle nous assistons (apaisement et retour à la neutralité chez les nordiques ?). In fine : négocier le départ des Russes de TOUTE l’Ukraine ainsi que les dommages commis (% prélevé sur le gaz/ pétrole ?). Merci.

  • Posté par Lison Jean-Marie, mardi 17 mai 2022, 12:55

    Quand donc va cesser cette escalade guerrière ? Et ne me répétez pas en boucle que Poutine est le seul responsable de ce parcours inexorable vers le retour de la guerre en Europe... On dit que Poutine, par cette guerre, obtient l'effet inverse de celui qu'il espérait. Mais on rappelle si peu que l'élargissement progressif de l'Otan jusqu'à l'obsession de Zelinsky de vouloir y faire entre son pays à produit... la guerre et non la paix comme prétendu au départ ! Il en va de même avec ces nouvelles adhésions à l'Otan dont on peut prédire sans risque de tromper qu'elles déraperont tôt ou tard sur un conflit généralisé dont nous n'avons rien de bon à espérer, si ce n'est la mort...

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 18 mai 2022, 11:41

    @Lison Jean-Marie. En effet, les seuls a "faire la GUERRE" ... ce sont les Russes. Ils sont les Agresseurs; Violeurs; les Voleurs; les Destructeurs; et les criminels de guerre . Autre grossière erreur : c'est l'ancien Président Petro Porochenko qui a inscrit la demande d'adhésion à l'Otan. L'actuel Président a reculé sur ce sujet >>> informez-vous correctement svp ! De surcroît, une "adhésion" à l'Otan c'est comme une police d'assurance : on espère n'y avoir jamais recourt ! La Russie est l'AGRESSEUR et l'Ukraine l'AGRESSE ! Point barre.

  • Posté par Visiteur, mardi 17 mai 2022, 14:30

    L'obsession de Zelinsky ... non mais c'est vrai , qu'est ce qu'il a à la ramener , ce gars. Et notre pouvoir d'achat,, hein ?

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mardi 17 mai 2022, 9:19

    Il y a deux niveaux d’adhésion. On peut être membre de l’OTAN politiquement sans être dans le commandement militaire intégré. Ce fut la politique de la France jusque Sarkozy.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs