Accueil Marché de l’art

L’art aborigène au présent à la galerie Lin Deletaille

Pour sa nouvelle exposition, Lin Deletaille réunit les photographies de l’artiste australien Michael Cook et les grandes sculptures d’un collectif de femmes aborigènes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Ce sont des pièces étonnantes que l’on découvre ces jours-ci chez Lin Deletaille : spécialisée dans le domaine des arts premiers depuis sa création en 1964, la galerie s’est progressivement ouverte à l’art contemporain, avec une sélection d’artistes belges et non européens émergents, régulièrement exposés depuis 2009. L’exposition de ce printemps bénéficie du commissariat de Georges Petitjean, grand spécialiste de l’art aborigène australien, qui met à l’honneur le travail des « Tjanpi Desert Weavers » et du photographe Michael Cook. Des œuvres à la fois très différentes et complémentaires, qui explorent la culture et l’histoire de l’Australie aborigène, ainsi que la richesse et la force de son inventivité, à travers des artistes contemporains réunis par une même tension entre nature éteinte et nature vivante, entre inquiétude et espoir – mais aussi une croyance en la résilience de cette nature.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Marché de l’art

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs