Accueil Monde Proche-Orient

Elections au Liban: les partis traditionnels s’accrochent

Même si l’on a enregistré une percée des indépendants lors des élections législatives qui ont eu lieu ce dimanche au Liban, les forces au pouvoir ont raflé la grande majorité des sièges.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Pays étranglé par une crise économique qui n’en finit pas, le Liban organisait dimanche 15 mai des élections législatives. Alors que ce scrutin aurait pu être l’occasion de sanctionner une classe politique qui a poussé le pays à la faillite, le taux de participation n’a été que de 41 %, selon le ministère de l’Intérieur.

Sans grande surprise, les forces au pouvoir raflent la grande majorité des sièges au Parlement. Le mode de scrutin, confessionnel et particulièrement complexe, a joué en faveur des partis bien établis. Leurs moyens financiers aussi, qui leur ont donné une longueur d’avance sur l’opposition dans un pays où les frais de campagne ne sont pas remboursés par l’Etat.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Israël se dirige vers de nouvelles élections

Naftali Bennett et Yair Lapid, les deux leaders de la coalition au pouvoir depuis un an, ont annoncé vouloir dissoudre la Knesset. Ils cherchent une porte de sortie pour leur gouvernement, sans majorité depuis plusieurs semaines, au détriment de la stabilité du pays, qui vivra sa cinquième élection en moins de quatre ans.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs