Accueil Guerre en Ukraine

La Suède va demander son adhésion à l’Otan: De Croo espère «un processus rapide»

La Suède a emboîté le pas à la Finlande en officialisant sa volonté d’adhérer à l’Otan ce lundi.

Temps de lecture: 2 min

Le Premier ministre belge Alexander De Croo a salué lundi la décision de la Suède de rejoindre l’Otan, comme il l’avait fait jeudi avec la Finlande lorsqu’elle avait annoncé la même décision.

« La Suède et la Finlande vont renforcer notre Alliance. La Belgique espère un processus d’adhésion rapide et attend de pouvoir travailler avec ces deux nouveaux Alliés dans le Conseil de l’Atlantique Nord », le principal organe de décision politique à l’Otan, a indiqué M. De Croo sur Twitter.

La Première ministre suédoise Magdalena Andersson a confirmé ce lundi que son pays allait demander son adhésion à l’Otan, évoquant une nouvelle « ère » pour le pays scandinave après quasi deux siècles hors des alliances militaires. La Suède et la Finlande ont déjà annoncé leur volonté de déposer leur candidature simultanément.

Quant à la Russie, dont l’invasion d’Ukraine a précipité les décisions de Stockholm et d’Helsinki à rejoindre l’alliance militaire nord-atlantique, elle a affirmé lundi que l’adhésion des deux pays scandinaves à l’Otan était une erreur qui minerait la sécurité sur le continent européen.

L’Otan avait assuré que les deux pays seraient accueillis « à bras ouverts », mais le président turc Recep Tayyip Erdogan est venu brouiller la perspective d’une unanimité sans difficulté, en se disant hostile à l’entrée suédo-finlandaise. La Turquie leur reproche – et surtout à Stockholm – de faire preuve d’une trop grande mansuétude vis-à-vis du Parti des travailleurs du Kurdistan, le PKK, bien qu’il soit sur la liste de l’UE des organisations terroristes.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une