Accueil Culture

Reine Elisabeth: la sensibilité coréenne

Nos impressions sur la première session de demi-finale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Après une première semaine de Concours qui a révélé de jolies personnalités musicales et un niveau assez élevé, l’édition 2022 du Reine Elisabeth se poursuit lors des demi-finales. Chaque jour jusqu’à samedi, deux sessions : la première l’après-midi (à 15h), la seconde le soir (à 20h). Quatre demi-finalistes se présenteront à chaque session (et les candidats se produiront donc deux jours différents pour dévoiler l’entièreté de leur programme). Les deux premiers interprètent un des deux concerti pour violoncelle de Joseph Haydn. Les deux autres présentent leur récital avec piano, où l’on retrouve notamment Wie aus der Ferne, l’œuvre inédite imposée, écrite spécialement pour cette session par Daan Janssens.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs