Accueil Monde Proche-Orient

Vers un nouveau rapatriement de femmes et d’enfants de Syrie?

La Belgique a mené ces derniers jours une seconde mission exploratoire en Syrie, en vue de possibles nouveaux rapatriements de femmes djihadistes avec enfants. Une poignée de femmes sont sorties de l’ombre depuis le premier rapatriement de juillet dernier.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Nous avons appris que le rapatriement de nos sœurs belges aura très prochainement lieu. » Ce message a été publié vendredi sur une chaîne Telegram administrée par des femmes francophones issues du groupe Etat islamique (EI), détenues au camp Roj situé au nord-est de la Syrie. Leur déclaration anonyme a été partiellement confirmée ce lundi par le cabinet du Premier ministre, via la presse flamande  : une mission consulaire a été menée dernièrement par la Belgique dans la région semi-autonome du Kurdistan syrien. Objectifs ? Déterminer le nombre d’enfants belges présents dans ce camp situé proche de la frontière irakienne, notamment en réalisant des prélèvements ADN. Mais aussi interroger les mères afin d’évaluer leur niveau de radicalisation et leur volonté de rentrer au pays, au cas par cas.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par c006E95, mardi 17 mai 2022, 0:25

    Laissez les pourrir en Syrie. Nul besoin de cette mérule chez nous

  • Posté par dams jean-marie, lundi 16 mai 2022, 22:13

    C'est le contraire qu'il faut faire , expulser tout ce qui concerne de près ou de loin à l'islam des pays occidentaux !

  • Posté par eric biltiau, lundi 16 mai 2022, 21:10

    Quelqu'un sait ce que sont devenues les premières rapatriées et leurs enfants? Doivent-elles rendre des comptes régulièrement sur leur "activité journalière"? Ont-elles trouvés un boulot ou touchent-elles des allocations "à vie"?Pour "leur bon droit", j'imagine qu'elle "protégées" par l'association des droits humains, non? Mais alors quelles sont leurs devoirs envers la société? Ce serait intéressant d'obtenir des informations officielles à ce sujet pour éviter "toute stigmatisation inappropriée"...

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, lundi 16 mai 2022, 20:28

    Laissez bien tout ça là-bas.

Aussi en Proche-Orient

Israël se dirige vers de nouvelles élections

Naftali Bennett et Yair Lapid, les deux leaders de la coalition au pouvoir depuis un an, ont annoncé vouloir dissoudre la Knesset. Ils cherchent une porte de sortie pour leur gouvernement, sans majorité depuis plusieurs semaines, au détriment de la stabilité du pays, qui vivra sa cinquième élection en moins de quatre ans.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs