Accueil Société

Des protections menstruelles gratuites pour les détenues du pays

Quelque 300.000 protections menstruelles seront mises gratuitement à disposition des 500 femmes détenues dans le pays, ont annoncé mardi dans un communiqué la ministre de la Lutte contre la pauvreté, Karine Lalieux (PS), et le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne (Open VLD).

Temps de lecture: 1 min

A l’initiative de la ministre Lalieux, quelque 300.000 tampons et serviettes hygiéniques seront mis gratuitement à disposition des détenues dans les dix prisons pour femmes du pays. « Que ce soit au travail, à l’école ou en prison, les femmes doivent pouvoir se protéger pendant leurs menstruations et vivre une vie digne. L’accès à des protections menstruelles est un besoin de base, pas un luxe ni une coquetterie », souligne la ministre.

Jusqu’ici, seules les détenues sans revenus pouvaient bénéficier de kits « hygiène », qui comprennent des protections menstruelles. Les autres, qui travaillent au sein de la prison ou bénéficient d’allocations, peuvent commander les produits qu’elles souhaitent, mais à des prix plus élevés que dans le commerce en raison du coût de la livraison.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko