Accueil Léna

Comment la Russie continue d’acheminer son pétrole dans le monde entier

Les ports européens sont considérés comme officiellement fermés aux navires russes. Seuls les transports exceptionnels sont autorisés. La réalité, cependant, est tout autre.

Dans LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

En annonçant son cinquième paquet de sanctions le 8 avril dernier, l’Union européenne semblait avoir définitivement plongé l’économie de guerre russe dans la tourmente : l’UE avait en effet décidé que les 2.873 navires de la flotte commerciale russe ne pourraient plus faire escale dans des ports européens. Quelques exceptions étaient tout de même possibles pour les Etats membres, par exemple en ce qui concerne les denrées alimentaires, les transports médicaux ou les importations d’énergie. Les Etats membres, avait toutefois rappelé la Commission européenne, ne devaient accorder ces exceptions « que de façon limitée et les interpréter de manière stricte ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Staquet Jean-Marie, dimanche 22 mai 2022, 16:04

    raspe le chef des barakis avait aussi écrit ça: "Continue de faire semblant d'exploiter ton dentiste tchetchène, crapule staquet, cuve ta carapils et dégage. Tu pues! C'est clair. Sous merde.". La grande classe. Sinon, tu prépares déjà ton nouveau masque pour la nouvelle maladie avant d'enfin quitter ton autre continent pour combatte Poutine?

  • Posté par Bertrand Christophe, dimanche 22 mai 2022, 16:51

    Et Mr Staquet , infatigable propagandiste , admirateurs des dictateurs kleptokrates , qui se croit en mission de défense de " l'opération spéciale " , qui se réjouit de toute mauvaise nouvelle pour les démocraties ( ou qui les invente ) et toujours tête de gondole lorsqu'il s'agit d'agresser ou de railler ses contradicteurs .

  • Posté par Dib Rihon Renata, dimanche 22 mai 2022, 10:44

    Il est très clair que des fortunes se font en jouant sur le cours du rouble ou en contournant les mesures. Mais ce sont les habituels “ riches”. Pendant ce temps, le “peuple” continuera à suer. Poutine et ses amis ont encore de beaux jours devant eux parce qu’il se trouvera toujours des petits malins qui contourneront le système sans être inquiétés

  • Posté par Martin Roland, dimanche 22 mai 2022, 14:46

    Staquet : C'est tout à fait ça ! Euh : je voulais dire: c'est tout à fait toi ! (pas les malins, hein, l'autre) MDR MDR MDR ! (au fait, hier, Monsieur Eric Raspe a posté un com. recopiant mot pour mot certaines de tes anciennes interventions ! euh: je voulais écrire "contradictions " ! Mais je t'ai défendu: j'ai écrit que tu étais une sorte de Jean-Claude Duss , marchand de chiens, qui se prend pour Popeye ! re-MDR !

  • Posté par Staquet Jean-Marie, dimanche 22 mai 2022, 11:48

    C’est surtout que les marchés énergétiques sont des marchés contraints. Ça signifie que tout baril produit trouvera preneur, surtout que le brut russe appartient aux meilleures qualités disponibles dans le monde. Ceux qui vous racontent qu’il y a moyen d’empêcher les Russes de vendre du pétrole sont soit de purs imbéciles, soit des gens qui veulent vous en priver pour des raisons qui leur appartiennent et qui ne relèvent en aucun cas de votre intérêt.

Plus de commentaires

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs