Accueil Société

Coronavirus: la Cour constitutionnelle saisie contre la vaccination par les pharmaciens

Les médecins sont fermement opposés à la loi qui autorise les pharmaciens à vacciner contre le Covid-19.

Temps de lecture: 1 min

L’association des médecins BVAS saisit la Cour constitutionnelle contre la loi qui autorise les pharmaciens à vacciner les gens contre le Covid-19 dans leurs pharmacies. La loi viole un certain nombre de droits constitutionnels, déclare BVAS.

Une autorisation encore peu étendue

Depuis le 11 mars, les pharmaciens sont autorisés à administrer un vaccin corona. En pratique, cela ne se produit pas encore partout. Seuls quelques projets pilotes ont été lancés. Des discussions sont en cours concernant la distribution des vaccins et les frais d’administration.

L’association de médecins BVAS estime que les vaccinations par les pharmaciens violent la constitution. Le droit à la santé peut être mis en péril « si la vaccination est administrée par un prestataire de soins de santé, en l’occurrence le pharmacien, qui n’est pas qualifié pour détecter les problèmes médicaux résultant de la vaccination parce qu’il n’a pas reçu une formation suffisante pour le faire », disent-ils. Selon les médecins, la vie privée n’est pas non plus garantie.

BVAS voit également un conflit d’intérêt car les pharmaciens peuvent à la fois prescrire et administrer. « Le pharmacien devient un auto-prescripteur qui a des intérêts financiers dans la prescription d’un produit », explique BVAS.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Coulon Michel, mardi 17 mai 2022, 15:04

    C'est clair que pour certains les pharmaciens belges sont nettement plus cons et incapables que les pharmaciens français corporatisme ?

  • Posté par J.-M. Tameyre, mardi 17 mai 2022, 12:21

    Il y a surtout que les médecins ratent une consultation à 30 ou 35 euros. De plus, les patients ne sont pas OBLIGÉS d'être vaccinés chez le pharmacien. Enfin, il devient de plus en plus difficile d'avoir un rendez-vous chez un généraliste car ils sont vieillissants, en sous-nombre et surchargés. Alors, il sera peut-être efficace d'adapter la constitution aux réalités de notre époque.

  • Posté par massacry olivier, mardi 17 mai 2022, 19:27

    Je serais de mauvaise foi que je vous repondérai que ce n'est pas le cas à Bruxelles, pour les rdv...

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko