Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: la Russie expulse deux diplomates finlandais et se retire du Conseil de la Baltique

La Russie a annoncé expulser deux diplomates finlandais de Russie en représailles à une mesure similaire prise par Helsinki, et sortir d’un forum des pays de la Baltique.

Temps de lecture: 2 min

La diplomatie russe a annoncé mardi expulser deux diplomates finlandais de Russie en représailles à une mesure similaire prise par Helsinki, et sortir d’un forum des pays de la Baltique, sur fond de tensions dues à l’offensive russe contre l’Ukraine.

L’ambassadeur finlandais a été convoqué mardi au ministère, selon un communiqué de la diplomatie russe. Lors de cet entretien, la diplomatie russe a « vivement protesté » contre l’expulsion de deux employés de l’ambassade russe en Finlande.

« L’ambassadeur a été informé qu’en réponse aux actes des autorités finlandaises la partie russe a décidé une interdiction de séjour pour deux membres du personnel de l’ambassade de Finlande », a ajouté la diplomatie russe.

L’offensive que mène la Russie en Ukraine depuis le 24 février a suscité une vague de condamnations internationales et une pluie de sanctions qui s’est accompagnée de l’expulsion de centaines de diplomates russes par les pays occidentaux.

Le ministère des Affaires étrangères a par ailleurs annoncé dans un communiqué avoir décidé de quitter le Conseil des Etats de la mer Baltique (Cemb), un forum régional qui a vu le jour entre 1989 et 1992, jugeant que les pays occidentaux avaient « monopolisé ce conseil pour leurs objectifs conjoncturels », cela « au préjudice de la Russie ».

Le Conseil de la Baltique, dont le siège est à Stockholm, a été créé à l’initiative du Danemark et de l’Allemagne à la fin de la Guerre Froide, pour promouvoir la stabilité et la sécurité, ainsi que la coopération économique tout autour de la mer Baltique.

« Présence inopportune et contre-productive »

« Nous considérons la présence de notre pays dans le Cemb inopportune et contre-productive », écrit la diplomatie russe, indiquant que le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait informé ses homologues que son pays quittait cette instance.

Ces annonces interviennent alors que la Finlande a annoncé dimanche sa candidature « historique » à l’Otan en conséquence directe de l’invasion russe de l’Ukraine, suivie peu après par la Suède.

Lundi le président russe Vladimir Poutine a prévenu que Moscou réagirait au « déploiement d’infrastructures militaires » de l’Otan dans ces deux pays.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dubois Raymond, mardi 17 mai 2022, 14:23

    PAS GRAVE - ENFIN UNE REACTION -

Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une