Accueil Guerre en Ukraine

Pourquoi les négociations de paix entre l’Ukraine et la Russie sont au point mort

Selon un conseiller du président ukrainien, les négociations de paix entre les deux pays sont « en pause ».

Temps de lecture: 2 min

Les négociations de paix entre l’Ukraine et la Russie sont «en pause» car Moscou ne fait preuve d’aucune «compréhension» de la situation, a accusé mardi Mykhaïlo Podoliak, un conseiller du président ukrainien Volodymyr Zelensky et membre de la délégation ukrainienne.

Des rencontres infructueuses

«Le processus de négociations est en pause», a-t-il déclaré, cité par la présidence ukrainienne. «La Russie ne fait pas preuve d’un élément clé: la compréhension de (...) ce qui se passe actuellement dans le monde et de son rôle extrêmement négatif», a-t-il poursuivi, ajoutant que Moscou «ne comprend pas que la guerre ne se déroule plus selon ses règles, son calendrier ou ses plans».

«L’objectif stratégique des Russes, c’est tout ou rien», a encore affirmé M. Podoliak. Les élites politiques russes «ont peur de dire la vérité, c’est à dire qu’il faut se retirer de la guerre selon des conditions tout à fait différentes que celles initialement annoncées».

Plusieurs rencontres entre négociateurs des deux camps ont eu lieu mais n’ont donné aucun résultat concret. La dernière rencontre entre les chefs des délégation, Vladimir Medinski côté russe et David Arakhamia pour l’Ukraine, remonte au 22 avril, selon les agences russes.

Moscou prétend toujours vouloir la « dénazification » de l’Ukraine

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, avait lui accusé l’Ukraine le 25 avril de «faire semblant» de discuter, tout en assurant que Moscou voulait «continuer à mener des négociations».

La Russie a envahi l’Ukraine le 24 février. Après avoir été arrêtées dans la région de Kiev en mars, les troupes russes ont été contraintes de reculer et ont annoncé en avril entrer dans une nouvelle phase de la guerre centrée sur la capture du Donbass, dans l’Est de l’Ukraine, où leur avancée est là aussi très lente.

La Russie affirme que son offensive vise à la protection des populations du Donbass, ainsi qu’à la «démilitarisation» et la «dénazification» de l’Ukraine.

Moscou n’a pris le contrôle total que d’une capitale régionale ukrainienne depuis le début de la guerre, Kherson, dans le sud du pays.

À lire aussi Adhésion de la Finlande et la Suède à l’Otan: «Diplomates et experts alertaient Poutine, mais les écoute-t-il?»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par Racham John, mardi 17 mai 2022, 18:29

    @ Van Obberghen Paul; dixit "Mon avis est que vous ne savez rien de ce qui est véritablement dit dans les Pandoras Papers au sujet de Zelenski" CF. RFI 03/10/2021 : "En 2019, Volodymyr Zelensky a été élu, après avoir incarné dans la série "Serviteur du peuple", un président fictif, incorruptible, luttant contre les oligarques et les forces de l'agent, rappelle notre correspondant à Kiev, Stéphane Siohan. Mais sur la base des Pandora Papers, les journalistes de Slidstvo Info, un média d'investigation ukrainien, ont prouvé que pendant des années, Zelensky et ses amis du Kvartal 95, sa société de production audiovisuelle, ont caché leur fortune dans une douzaine de sociétés-écrans, à Chypre, au Belize et aux Iles Vierges britanniques."

  • Posté par massacry olivier, mardi 17 mai 2022, 19:41

    N'oubliez jamais que ces Pandora Papers n'auraient jamais pu être publier en Russie ! Les journalistes qui y dénoncent la corruption, notamment celle de Poutine, croupissent , au mieux, en prison. Encore un détail qui beaucoup aime à oublier.

  • Posté par Bastin Eric, mardi 17 mai 2022, 18:58

    L'argument ne manque quand même pas de sel. C'est un peu comme si l'on disait que Churchill était un homme légitimement infréquentable pour Hitler, car bipolaire, alcoolique, vaincu dans les Dardanelles, etc. Et puis en face, Poutine, vertueux financièrement, vous plaisantez ? C'est la paille et la poutre, cette affaire. Faut-il rappeler les forts soupçons qui pèsent sur son arrivée au pouvoir nettement favorisée par sa popularité suite aux attentats attribués au Tchétchènes, et probablement fomentés par le KGB/FSB, dont il avait été le patron à un moment où cette organisation sombrait dans les pratiques mafieuses ? Avez-vous une idée de sa fortune personnelle ? La Russie est dirigée depuis deux décennies par des kleptocrates, et Poutine ne s'est pas privé de se servir au passage. Je ne vous déroule pas la suite longue comme le Danube mais le mot de Biden ("c'est un tueur") est une synthèse brève mais pertinente de sa biographie. Alors, Zelensky, fraudeur fiscal ? La belle affaire !

  • Posté par Frissen JM, mardi 17 mai 2022, 18:31

    Et alors ? En quoi le fait que le gars (comme tous les dirigeants de la planète malheureusement) planque de l'argent dans des paradis fiscaux est il une raison pour ne pas soutenir son combat légitime contre un sale nazi cleptocrate ?

  • Posté par Huys Eric, mardi 17 mai 2022, 18:06

    Pourquoi? Parce qu'ils n'en n'ont rien à foutre des Êtres Humains qui subissent les conséquences des agissements de leurs égos surdimensionnés. Parce que chez ces gens-là, on ne vit pas Monsieur, on tue! On ne goûte pas la vie, on veut juste possèder!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une