Accueil Économie

Grèce: un Eurogroupe décisif ce vendredi après-midi

Berlin reste circonspect sur le nouveau programme et soulèvera des « questions » lors de la réunion des ministres des Finances

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le Parlement grec a entamé jeudi l’examen du nouvel accord de prêt avec les créanciers du pays, le troisième depuis 2010, qui expose le Premier ministre Alexis Tsipras à la défiance tant de l’Allemagne, réservée sur le texte, que de son propre parti politique, profondément divisé.

En prévision d’un Eurogroupe décisif ce vendredi, Alexis Tsipras devait convaincre que le projet de loi de 400 pages rédigé durant deux semaines sous la houlette des représentants des créanciers du pays remplit toutes les conditions pour que la Grèce puisse toucher rapidement un premier versement sur les quelque 85 milliards d’aide prévus.

Le vote était attendu dans la nuit, formule récurrente depuis l’arrivée au pouvoir du gouvernement d’Alexis Tsipras en janvier. Il y avait peu de suspense : trois grands partis d’opposition – Nouvelle Démocratie (conservateur), Pasok (socialiste) et Potami (centre-gauche) – devaient en effet apporter leurs 106 voix (sur 300).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs