Accueil Société Régions Bruxelles

«Newton, trop haut, trop grand»

Le projet immobilier est à l’enquête publique

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Ils ne sont vraiment pas contents, les riverains. Mais ils ont de l’humour. Cible de leur courroux : le projet Newton, du nom d’une des rues qui jouxtent la place Jamblinne de Meux, quartier à cheval entre la Ville de Bruxelles et Schaerbeek. Pour l’occasion, les opposants ont décidé de dépasser les frontières communales et ont créé une plateforme pour fédérer leurs revendications. Nom de code : 1727. « Nous cherchions une appellation facilement compréhensible tant pour les francophones et néerlandophones que pour les anglophones, explique Alain Dewez, du GAQ, le Groupe d’animation du quartier européen. Et nous avons opté pour 1727, ce qui correspond à l’année de décès d’Isaac Newton ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs