Accueil Belgique Politique

SNCB: les syndicats appellent à une grève nationale le 31 mai

Les trois principaux syndicats : CGSP Cheminots, CSC Transcom et SLFP Cheminots, sont unanimes. Ils appellent à une grève nationale.

Temps de lecture: 1 min

Les trois principaux syndicats du rail ont appelé à une grève nationale le 31 mai. CGSP Cheminots, CSC Transcom et SLFP Cheminots, unanimes, d’un côté comme de l’autre de la frontière linguistique entendent non seulement y soutenir une journée d’action pour la défense des services publics en Belgique mais aussi souligner les inquiétudes grandissantes des cheminots.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par eric biltiau, mercredi 18 mai 2022, 23:41

    Toujours des grèves en semaine pour emm...ceux qui veulent travailler. Pourquoi ne font-ils pas un dimanche?

  • Posté par eric biltiau, mercredi 18 mai 2022, 23:43

    Pourquoi ne font-ils pas cela un dimanche?

  • Posté par Vanloo , mardi 17 mai 2022, 21:26

    Toujours le même bon vieux procédé stupide qui ne pénalise que les petits utilisateurs. Du corporatisme pur jus à 100 %. Les salaires et les avantages divers à la S.N.C.B. sont pourtant appréciables. un petit exemple pour illustrer 15 minutes supplémentaires de travail sont considérées comme valant une heure pleine de salaire en plus et aussi en temps. Et pour les gros travaux d'infrastructures ceux-ci sont sous-traités à des firmes privées, et non pas aux fameux employés d' Infrabel en tenues jaunes ou classiquement il y en a 2 qui travaillent et 6 qui regardent ! Il faut bien que les permanents syndicaux rappellent de temps en temps à leurs affiliés leurs existences. Depuis longtemps le monopole de transport voyageurs de la SNCB devrait être cassé et ouvert à la concurrence. Comme le disait feu André Cools aux représentant syndicaux de la ville de Liège ( grands spécialistes de la gréviculture), vous vous croyez encore au temps de Staline ou quoi ?

  • Posté par Delpierre Bernard, mardi 17 mai 2022, 17:44

    A la SNCB, en plus des avantages multiples qui situe le personnel en haut de la hiérarchie des salaires de la fonction publique, figurez-vous que les pensions sont calculées sur les 6 derniers mois d'activité alors que dans la fonction publique , le calcul se fait dorénavant sur les 10 dernières années au lieu des cinq dernières précédemment et dans le privé sur une durée beaucoup plus longue. Vont-ils manifester leur inquiétude pour plus de solidarité avec les autres secteurs , bien sur que non mais pour réclamer encore plus d'autant que leurs permanents sont à charge de la SNCB , donc de la collectivité.

  • Posté par Chalet Alain, mardi 17 mai 2022, 17:37

    Les démagogues à courte vue vont encore frapper... et ruiner encore un peu plus tout le monde, donc aussi ceux qu'ils prétendent défendre.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une