Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: Vladimir Poutine à nouveau contredit en direct à la télévision russe

En plein direct sur une chaîne de propagande russe, un colonel à la retraite a partagé une évaluation étonnamment honnête de l’avancée de la guerre en Ukraine.

Temps de lecture: 2 min

L’intervention de Mikhail Khodaryonok à la télévision russe n’est pas passée inaperçue. Colonel à la retraite, ce dernier intervenait lundi sur la chaîne Rossiya 1. Dans un clip devenu viral, repris par 7sur7, on peut le voir sévèrement critiquer la stratégie militaire russe. Il avait déjà critiqué le président russe au début du mois de mai.

« Tout d’abord, je dois dire que nous ne devons pas nous voiler la face. Parfois des informations sont diffusées sur une certaine dégradation morale et psychologique des forces armées ukrainiennes, elles seraient au bord d’une sorte de crise de moral. Tout cela, tout simplement, est faux. », a commenté Mikhail Khodaryonok à la télévision d’État.

La journaliste sur le plateau a tenté de tempérer ses propos, soulignant que « si plusieurs unités ont déjà dit qu’elles manquaient de financement, et d’armes, c’est aussi significatif ». Mais le colonel signe. « Les Ukrainiens disent eux-mêmes, que pour nous combattre, ils n’auront aucune difficulté à mobiliser un million de personnes. Toute la question est de savoir dans quelle mesure ils seront capables de fournir à cette armée des armes et du matériel militaire modernes. Considérant qu’il y a l’aide européenne qui va entrer pleinement en vigueur, donc un million de soldats ukrainiens armés doit être considéré comme une réalité du futur très proche ».

Mikhail Khodaryonok a également souligné l’isolement de la Russie, particulièrement visible depuis que la Finlande et la Suède ont exprimé leur volonté d’adhérer à l’Otan. « Encore une fois, considérons la situation dans son ensemble, du point de vue de la position stratégique globale. Ne vous engagez pas dans un combat avec des missiles en direction de la Finlande. Après tout, le principal défaut de notre position militaro-politique est que, d’une certaine manière, nous sommes dans un isolement géopolitique total et que, même si nous détestons l’admettre, le monde entier est contre nous. Et c’est de cette situation que nous devons sortir ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Detaille JM, mardi 17 mai 2022, 18:28

    Frissen JM, je souligne simplement que ce genre de déclaration ne doit pas aveugler. Certains Russes et parmi eux de hauts responsables sont prêts à aller encore plus loin notamment vers une mobilisation générale et un embrasement de ce conflit.

  • Posté par Frissen JM, mardi 17 mai 2022, 18:36

    Detaille JM, et que voulez-vous y faire ? Baisser son pantalon ? C'est exactement la seule stratégie de Poutine : le rapport de force. Et bien depuis qu'on est entré dans le jeu du rapport de force, ça ne se présente pas bien du tout pour l'avenir de la Russie.

  • Posté par Detaille JM, mardi 17 mai 2022, 17:47

    Attention aux jugements hâtifs, il existe actuellement une frange de responsables russes qui souhaitent aller maintenant plus loin et plus fort dans ce conflit. A ce titre, N.Patrouchev A fait un discours sans ambiguïté, la façon dont la guerre est menée actuellement n’est pas assez brutale et la Russie doit maintenant employer des moyens beaucoup plus importants

  • Posté par Frissen JM, mardi 17 mai 2022, 18:21

    A part l'arme nucléaire, je ne vois pas de quoi vous parlez. Cette armée de clochards n'a plus rien. Il va bientôt falloir lancer des missiles à l'aveuglette en espérant que ça tombe au bon endroit vu l'embargo total sur les pièces technologiques nécessaires au guidage. Les chars et les hélicoptères se font abattre tellement vite que la Russie ne suit pas à produire pour remplacer. Sans compter les croiseurs. Il ne manquerait plus que l'Ukraine coupe l'approvisionnement du Donbass qui vient de la frontière russe pour qu'on rigole. Dès que les équipements occidentaux seront totalement aux mains des Ukrainiens, ça va être la bérézina. C'est tout ce que ces dégénérés méritent. Un général français a eu le mot juste concernant les Russes et leur "culture" : "Ils ont un grain" ! Que dire d'autre d'un peuple qui vit dans la violence en permanence, bat ses femmes de manière systématique ainsi que ses enfants (pour en faire "des hommes" j'imagine...) et bizute à l'école ou à l'armée en infligeant notamment des sévices sexuels. Un belle bande de demeurés !

  • Posté par collin liliane, mardi 17 mai 2022, 17:25

    Lucidité et courage: tout ce qui manque au planqué du Kremlin.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une