Accueil Culture Musiques

Sharon Van Etten: de la musique pour soigner ses angoisses

Auteure révérée, l’Américaine reprend le cours de sa trajectoire personnelle avec un beau sixième album studio qui l’est tout autant…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Elle a chanté pour Jeff Goldblum, s’est acoquinée avec The National (Aaron Dessner jouait les producteurs pour Tramp , son album de 2012 sur lequel figure quasi tout le groupe), a fréquenté Zach Condon alias Beirut et Adam Granduciel (The War On Drugs), bossé avec Josh Homme (Queens Of The Stone Age), Courtney Barnett, Norah Jones, Angel Olsen (avec laquelle elle s’embarquera bientôt dans une tournée baptisée The Wild Hearts) ou même John Cale, a été l’interlocutrice de Joe Talbot d’Idles pour son talk-show virtuel, est partie en tournée avec Nick Cave, et on en passe… Sharon Van Etten, c’est un ton, une voix, une écriture qui ont fait d’elle si pas une incontournable, du moins une artiste appréciée et recherchée par les gens de goût. Pour certains, elle est devenue la godmother des relations compliquées. Thématiquement parlant, bien sûr…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs