Accueil Culture Cinéma

Le Président Zelensky crée la surprise en ouverture du Festival de Cannes

Après une ovation à l’immense Forest Whitaker, Palme d’or d’honneur, et au Président du jury, Vincent Lindon, et avant d’ouvrir avec la comédie délirante « Coupez », de Michel Hazanavicius, le président ukrainien a pris la parole en direct depuis Kiev pour mobiliser le monde du cinéma.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Cannes 2022 a commencé de manière scintillante, par un sans-faute, avec Virginie Efira, parfaitement à l’aise en maîtresse de cérémonie, sublimant le moment dans une élégante robe de lumière pour inviter à sortir de la nuit et embrasser le monde ensemble. « Le cinéma ne peut pas changer le monde mais il peut le bouleverser, le révolutionner. Pour que la magie opère, il faut de la musique, certes, mais surtout des espaces de créations libres. Chaque année, Cannes dit que de nouveaux chemins existent. Le chemin de nos cœurs n’est pas celui des algorithmes. » Rappelant la Palme d’or 1958 décernée à Quand passent les cigognes, film soviétique de Mikhaïl Kalatozov, qui nous fait ressentir l’horreur de la guerre, l’actrice franco-belge ajoute : « Le cinéma ne peut peut-être pas changer le monde mais s’il pouvait donner l’exemple… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs