Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: près de 1.000 militaires ukrainiens d’Azovstal sont prisonniers, selon la Russie

L’usine métallurgique d’Azovstal est au cœur de l’actualité depuis plusieurs semaines. Les Russes sont sur le point de prendre totalement possession du site.

Temps de lecture: 2 min

Le ministère russe de la Défense a annoncé mercredi que 959 militaires ukrainiens, retranchés sur le site sidérurgique d’Azovstal de Marioupol, se sont rendus depuis lundi.

« Au cours des dernières 24 heures 694 combattants, dont 29 blessés, se sont constitués prisonniers. Depuis le 16 mai, 959 combattants dont 80 blessés se sont constitués prisonniers », a indiqué le ministère dans un communiqué.

Selon la même source, 51 d’entre eux ont été hospitalisés à Novoazovsk, localité sous contrôle des Russes et de leurs alliés séparatistes.

Le ministère n’a donné aucune indication quant au sort qu’il réservait à ces prisonniers, alors que les autorités russes ont indiqué à maintes reprises qu’elles ne considéraient pas au moins une partie d’entre eux comme des soldats mais comme des combattants néonazis.

Les autorités ukrainiennes veulent elles organiser un échange de prisonniers de guerre.

Ces militaires ukrainiens étaient retranchés dans les galeries souterraines de l’immense aciérie d’Azovstal, devenant un symbole international de la résistance à l’offensive russe lancée le 24 février.

Le port stratégique de Marioupol où se situe le site industriel a été complètement ravagé par les combats.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Besseling Richard, mercredi 18 mai 2022, 11:23

    Les Russes sont prabablement d'origine asiatiques, les bons russes européens se planquent, des héros nos amis

  • Posté par Joute Dodo, mercredi 18 mai 2022, 11:06

    Pauvres hommes, que Dieu leur vienne en aide! Car être prisonnier des russe est généralement l'enfer. Etant donné que les russes ont envoyé la lie de la société en Ukraine, on peut craindre le pire pour ces gens.

  • Posté par De Ronde Michel, mercredi 18 mai 2022, 10:42

    Il ne m’étonnerait pas qu’il y ait parmi ces prisonniers d’autres militaires que des militaires Ukrainiens, comme des « forces spéciales » et des « instructeurs » de l’OTAN sous drapeau américain, canadien, français et turc, par exemple.

  • Posté par Martin Roland, mercredi 18 mai 2022, 11:29

    Et moi je ne serais pas étonné que vous soyez un collabo poutinophile : dites moi si je me trompe: pour cela vous n'avez qu'à écrire: "putin' est une crapule", ainsi je saurai à quoi m'en tenir avec vous. Merci.

  • Posté par De Ronde Michel, mercredi 18 mai 2022, 11:22

    Monsieur Dodo, être démasqué par un expert en troll comme vous est un vrai plaisir.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une